Des pirates russes monnayent leurs services pour une poignée de dollars

Sécurité

Vous voulez paralyser un site Internet? Pas de problèmes: il vous en coûtera 1.000 dollars par jour

Le pirate informatique n’est plus l’informaticien boutonneux cloîtré dans sa chambre derrière son PC. Il ne travaille plus seulement pour la gloire. L’argent devient une motivation majeure.

Nous évoquions ici le chantage informatique: un pirate appelle une entreprise et la menace de paralysie si elle ne paye pas. Aujourd’hui, des pirates russes vendent leurs services et proposent de paralyser n’importe quel site pour une poignée de dollars. Des tueurs à gage numériques en somme. Le quotidien russe Vedomosti a reçu un message électronique proposant de “paralyser n’importe quel site par attaque DDoS” (Distributed Denial of service), dans laquelle un grand nombre d’ordinateurs piratés bloquent un site internet en le submergeant de demandes. Selon la liste des prix, le blocage d’un simple site internet pour six heures coûterait au commanditaire 60 dollars, et 150 dollars pour 24 heures. Le pirate s’est dit également prêt à paralyser le site Microsoft pour 80.000 dollars par semaine, alors qu’une attaque contre le site de la présidence russe (www.kremlin.ru) ne coûterait qu’un millier de dollars par semaine. Un client du pirate, contacté par le journal sur la recommandation de ce dernier, s’est déclaré très satisfait du service, qui lui a permis de “paralyser pour 4.000 dollars un projet de ses concurrents”, raconte Vedomosti. On sait que la Russie compte d’excellents programmeurs et donc d’excellents pirates. Même si ces informations sont difficilement vérifiables, elles sont néanmoins tout à fait crédibles.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur