Des plug-in Web plus ‘rich’ et moins Microsoft

Régulations

Apple, Adobe, Macromedia, la fondation Mozilla, Opera et Sun s’associent pour construire un navigateur ouvert aux plug-in API afin de proposer une alternative à la technologie des plug-in ActiveX de Microsoft

Offrir aux internautes une meilleure interactivité sur leur navigateur entre les technologies de plug-in comme Flash, Java, QuickTime ou Shockwave. Et leur proposer une alternative à la technologie des plug-in ActiveX de Microsoft.

Tel est l’objectif qu’Apple, Adobe, Macromedia, la fondation Mozilla, Opera et Sun se sont fixés en unissant leurs forces autour du Netscape Plug-in Application Program. « Les plug-in sont un composant critique de l’expérience Web et ils exigent des perfectionnements et améliorations en continu dans le but qu’ils intègrent les navigateurs dans le monde » a déclaré Mitchell Baker, le président de la Mozilla Foundation. « Sans ces améliorations, l’évolution de l’interactivité pourrait rester attachée à une solution de navigateur unique et propriétaire, qui réduirait les choix et nous dirigerait vers une monoculture du Web » Le message contre Microsoft est à peine déguisé ! Le nouvel API transversal devrait rapidement être disponible dans les navigateurs Linux, MacOS et Windows.

Lire aussi :

Avis d'experts de l'IT