Des spams surfent sur la peur de la grippe aviaire

Sécurité

Tout est bon pour berner l’internaute mal informé. L’on connaissait les spams sur les tsunamis, les ouragans, le jeu et le sexe, voici les “pourriels” surfant sur la peur de la grippe aviaire

Du Xanax au Viagra en passant par le Tamiflu, ce fameux médicament qui doit protéger de la grippe. Les “spammers” ne savent plus où donner de la tête pour attirer le chaland dans leurs filets. Et la peur grandissante d’une pandémie de grippe aviaire est du pain béni pour ces “commerçants” sans scrupules.

Car les médicaments proposés sur la Toile peuvent représenter un véritable danger pour la santé des internautes qui grossissent déjà en lisant leurs courriels (lire nos articles). Et, le danger est bien réel. Selon une étude de l’éditeur, spécialisé dans la sécurité Sophos “en achetant des produits publicisés par des messages non sollicités, les internautes mettent leur vie en danger.” Rappelons que la consommation de médicaments est strictement réglementée, et qu’en cas de traitement, les règles de prescriptions doivent être suivies à la règle. Sinon en cas de péremption du produit ou de fabrication artisanale c’est le malaise assuré, voir pire? “Des médicaments tels que le Tamiflu devraient être prescrits par de vrais médecins, et non pas par des charlatans sur Internet”, déclare Graham Cluley de Sophos. Dans son communiqué, Sophos donne l’exemple d’un message indésirable qui reprend une dépêche de l’agence de presse Reuters sur la grippe aviaire, puis invite les internautes à visiter expressément, un site qui vend notamment du Tamiflu et du Viagra: “avant qu’il ne soit trop tard”. Une expression digne d’un docteur Knock : “un être bien portant est un malade qui s’ignore”. En réalité, le temps de lire cette phrase et il est déjà trop tard pour les internautes qui ont passé leur commande. Le danger est déjà sur la route et va frapper à leur porte bien camouflé dans un colis. Car selon Sophos, la société suisse Roche qui produit le Tamiflu, a indiqué que certains sites Web vendaient du faux Tamiflu. “En voulant prendre soin de votre santé, vous pourriez en fait la soumettre à un danger encore plus grand”, avertit la firme de sécurité informatique. Autres détails et photos d’écran chez Sophos.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur