Des utilisateurs de Windows XP et Vista accusés, à tort, de piratage…

Logiciels

Un problème serveur WGA a conduit à accuser de piratage des utilisateurs tout
à fait en règle

Avec toutes nos excuses… Microsoft ne peut pas faire moins. Il est avéré que durant au moins 19 heures, un problème serveur a conduit à l’envoi de messages erronés à des utilisateurs de Windows XP et de Vista, possesseurs de licences dûment payées.

Le message erroné était envoyé, à tort, par le dispositif de validation des licences, Windows Genuine Advantage (WGA).

Le problème a été réglé ce samedi 25 août à 3 heures du matin (heure de New York). Les utilisateurs qui ont été victimes de cette méprise sont invités à se reconnecter afin de procéder à une revalidation de leur configuration logicielle.

Nous savons que c’est un problème serveur qui est à l’origine de l’incident“, a expliqué Phil Liu, responsable programmme au sein de l’équipe WGA de Microsoft. “Mais la cause n’a pas encore été identifiée.”

Le nombre d’utilisateurs affectés, s’il a jamais été compté, n’a pas encore été communiqué. Les victimes ont constaté que leur PC, soupçonné d’être équipé d’une version pirate, pouvait perdre certaines fonctions ou ne pouvait plus se connecter qu’à Internet Explorer seulement durant une heure ou encore fonctionner en mode restreint… Sympathique!


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur