Des vers virus attaquent en force les ‘instant’ messageries

Sécurité

Les IM (‘instant messaging’) deviennent la cible privilégiée des créateurs de virus

Depuis quelque temps, les messageries instantanées (IM) type MSN Messenger, AIM ou Yahoo Messenger deviennent un vecteur important pour transmettre des vers virus. Le principe est simple: le pirate fait en sorte qu’un utilisateur clique sur un lien ou un fichier, ce qui provoque à coup sûr son infection.

Il y a encore peu, les éditeurs de sécurité repéraient “Lockx.exe”, qui permet l’ouverture d’une porte dérobée vers un système d’exploitation. Cette sale bête circule sur une des messageries instantanées les plus populaires: AIM d’AOL. Mais c’est un exemple parmi d’autres. Ainsi, la société Akonix Systems indique dans une étude que le nombre de vers circulant sur les IM a explosé de 226% entre octobre et novembre dernier ! 62 vers ont été identifiés en novembre: 58 étaient des variantes d’anciennes menaces et 4 étaient nouveaux. 36% des attaques visaient plusieurs outils de messageries instantanées et 13% des vers avaient la capacité d’attaquer les quatre principaux services d’IM dans le monde. Akonix Systems est pessimiste et prévient que ces attaques vont devenir plus nombreuses et plus sophistiquées.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur