Open Compute : Microsoft publie le design de ses serveurs lame

CloudOpen SourceServeurs
Serveurs (crédit photo © Sashkin - shutterstock)

Dans le cadre du projet Open Compute, Microsoft va ouvrir le design des serveurs utilisés au sein de son infrastructure de datacenters. Les outils de gestion associés sont livrés sous licence open source.

Le projet Open Compute, initié par Facebook, vise à faciliter la création de designs de serveurs ouverts, que les opérateurs de datacenters pourront adopter au sein de leurs infrastructures.

Microsoft profite de l’ouverture de l’Open Compute Summit 2014 de San Jose (Californie) pour officialiser son adhésion à ce consortium, et proposer ses premières contributions au projet.

La firme compte tout d’abord ouvrir le design des serveurs qu’elle utilise pour animer ses services en ligne (Bing, Office 365, Windows Azure…). Au menu, l’utilisation de processeurs Intel Xeon E5-2470 v2, comprenant 10 cœurs physiques (20 cœurs logiques) cadencés à 2,4 GHz pour une consommation électrique de 95 W.

La firme en utilise deux par serveur lame, assistés d’un maximum de 192 Go de RAM et d’une connectique Ethernet à 10 Gb/s. Le niveau de densité atteint est intéressant, puisque Microsoft arrive à faire tenir 24 de ces serveurs lame dans un seul châssis de 12 U.

Une couche de gestion open source

Microsoft Open Technologies (MS Open Tech) – filiale de l’éditeur dédiée à la promotion de solutions interopérables, open source ou s’appuyant sur des standards ouverts – place dans le même temps sous licence open source les outils nécessaires au contrôle de ce châssis 12U.

Les outils fournis permettent de gérer les serveurs, ainsi que l’alimentation électrique et le système de refroidissement de l’ensemble. Un projet que vous retrouverez à cette adresse.

Crédit photo : © Sashkin – Shutterstock


Voir aussi
Quiz Silicon.fr – 10 questions sur Microsoft


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur