Desktop 2 : Google nargue Microsoft et Yahoo

Régulations

Google vient de mettre en ligne un second opus de son Google Desktop -l’outil de recherche sur disque dur- une façon pour le groupe d’accentuer la compétition avec ses deux concurrents Microsoft et Yahoo!

Ce programme gratuit, qui permet de rechercher toutes les infos et fichiers présents sur son PC, se dote aujourd’hui d’une

“Sidebar” [ndlr : barre latérale] qui permet aux usagers de Google de personnaliser l’accès à la masse d’information en circulation sur la toile. Par exemple pour suivre les prévisions météorologiques, les cours de la bourse, les actualités… In fine, ce Google Desktop 2 présente des options très proches de la barre latérale du moteur de recherche Yahoo: MyYahoo ! “A la guerre comme à la guerre” Selon le Wall Street Journal, la direction de Google espère que : “Microsoft va en conséquence augmenter son budget et ses innovations pour encore accentuer cette compétition”. Une énième provocation digne de la firme de Mountain View qui n’a visiblement pas peur de se mettre “Superbilou” à dos. Desktop 2 aide les utilisateurs à localiser les informations contenues sur leur disque personnel, leurs réseaux de travail et sur le Web. Tous les détails sur l’outil sont disponibles sur : http://desktop.google.com/features/. La barre latérale est en quelque sorte “le c?ur du système” ainsi que la présente Reuters. Il s’agit d’une grande barre d’outils rectangulaire, personnalisable avec une série de panneaux qui présentent sous forme d’aperçu les dernières informations du Web ainsi que les différents centres d’intérêt de l’usager. “Ce programme est un agent intelligent qui apprend au fur et à mesure que vous surfez” précise Nikhil Bhatla, le responsable du programme Google Desktop. Une des nouveautés concerne la possibilité de consulter automatiquement des flux RSS (Really Simple Syndication) de sites ayant fréquemment recours à ce système. Il est également possible d’effectuer des recherches dans les courriels d’Outlook, dans des programmes comme Word, Excel, PowerPoint, dans des fichiers PDF d’Adobe et dans des messageries instantanées Reste à savoir qu’elles vont être les réactions de Yahoo et Microsoft. Car à trop vouloir faire le b?uf, la grenouille, à la fin de la fable, éclate…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur