Destruction de preuves : le patron d'Oracle dans la tourmente

Régulations

Accusé de fausses informations, Larry Ellison aurait détruit des pièces à conviction

L’insatiable patron d’Oracle est-il en train de jouer sa carrière ? Larry Ellison est en effet accusé d’avoir détruit (ou de ne pas avoir su protéger) une série de pièces à conviction compromettantes (e-mails, enregistrements…) dans le cadre d’un procès intentés par des actionnaires, a indiqué mardi Susan Illston, juge d’une cour fédérale de San Francisco, Californie.

Les plaignants estiment que le milliardaire aurait menti concernant les revenus du groupe en 2001 et d’avoir dissimulé des informations sur les difficultés de la suite logicielle Oracle E-Business Suite 11i .

Désormais, la balle est dans le camp de la juge. Elle pourrait, sur la base de cette révélation, accepter la demande de dommages présentée par les investisseurs, ou classer le dossier sans suite.

Elément de consolation pour Larry Ellison, l’agence AP (Associated Press) vient de lui décerner le titre de patron le mieux payé des Etats-Unis avec un revenu annuel de 84 millions de dollars. Sa fortune personnelle est estimée à 25 milliards de dollars.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur