Deutsche Telekom broie du noir

Cloud

Résultats inférieurs aux attentes et prévisions revues à la baisse pour l’opérateur historique allemand

Comme ses concurrents européens, Deutsche Telekom souffre face à la concurrence de plus en plus acharnée des opérateurs alternatifs et Internet. Le succès de la téléphonie sur Internet pèse par exemple sur les comptes des opérateurs historiques.

Le groupe allemand publie donc des résultats inférieurs aux attentes. Deutsche Telekom déclare avoir dégagé un résultat net de 1 milliard d’euros au deuxième trimestre, contre 1,17 milliard d’euros à la même période de l’an dernier, pour un chiffre d’affaires en hausse de 2,6% à 15,13 milliards d’euros sur la période. Ces deux chiffres se révèlent inférieurs aux projections des analystes. Surtout, le groupe a décidé de réviser en baisse ses objectifs pour l’exercice 2006. Deutsche Telekom ne prévoit plus qu’un chiffre d’affaires compris entre 61,5 et 62,1 milliards cette année, soit 600 millions d’euros de moins que son objectif initial. L’opérateur dit également tabler sur un excédent brut d’exploitation (Ebitda) ajusté de 19,2 à 19,7 milliards d’euros, soit 1 milliard d’euros de moins que sa première prévision. Évidemment, ces mauvaises nouvelles ont fait plonger l’action de l’opérateur à la bourse de Francfort.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur