Deutsche Telekom fait mieux que son concurrent français

Cloud

Contrairement à France Télécom, l’opérateur historique allemand annonce qu’il tiendra bien ses objectifs 2005-2006

Confronté aux mêmes problèmes que France Télécom: concurrence acharnée dans l’ADSL et le fixe, Deutsche Telekom se distingue en confirmant qu’il atteindra bien ses prévisions pour 2005 et 2006. Il y a quelques jours, son concurrent français avait plombé les marchés en annonçant au contraire que ses objectifs ne seraient pas tenus.

“Nous avons à nouveau confirmé nos chiffres la semaine dernière”, a déclaré le directeur financier du groupe allemand, Kark-Gerhard Eick, à des journalistes à Berlin. Deutsche Telekom prévoit un résultat avant intérêt, impôt, dépréciation et amortissement (Ebitda ou EBE) au mieux stable cette année dans une fourchette de 20,2 à 20,7 milliards d’euros après 20,7 à 21 milliards d’euros en 2005. Il anticipe également une hausse du chiffre d’affaires de 5% en 2006 par rapport aux 59,5 à 60 milliards d’euros réalisés en 2005.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur