Deutsche Telekom investit 3 milliards d’euros dans le fixe

Cloud

L’opérateur historique allemand va déployer un réseau en fibre optique. Et protège ses arrières contre l’avènement de la VoIP

Deutsche Telekom prépare son avenir et casse sa tirelire. L’opérateur allemand compte investir pas moins de trois milliards d’euros d’ici 2007 dans la construction d’un réseau de fibre optique à haut débit en Allemagne.

“Le temps des investissements gigantesques est revenu”, a déclaré le patron du groupe, Kai-Uwe Ricke, à Berlin lors d’une conférence de presse au salon international de l’électronique grand public Ifa, qui ouvrira officiellement ses portes au public vendredi. Ce réseau, qui doit relier les 50 plus grandes villes du pays, vise à offrir des services “triple play”, c’est à dire combinant téléphonie traditionnelle, accès internet et contenus de divertissement, à commencer par la télévision. “Notre projet consiste à assurer à nos clients l’accès, via une seule ligne – une connexion à haut débit – à la richesse du monde multimédia”, a déclaré Walter Raizner, le directeur de la division fixe du groupe, lors du salon IFA de l’électronique grand public à Berlin. Deutsche Telekom a réduit ses investissements dans ses réseaux fixes ces trois dernières années afin de réduire sa dette. Mais son président du directoire, Kai-Uwe Ricke, a décidé de les relancer dans le cadre de projets censés assurer une croissance rentable de l’activité. Il s’agit aussi de protéger l’opérateur historique des assauts de la VoIP (téléphonie sur Internet) qui commence à tailler des croupières aux opérateurs traditionnels. Selon une récente étude de l’OCDE (Organisation de coopération et développement économiques), le développement de cette technologie va forcer les opérateurs fixes à revoir leur modèle économique. “Le succès croissant de la téléphonie par internet, ou VoIP, menace les sources de revenus des opérateurs traditionnels de téléphonie fixe, particulièrement pour la téléphonie internationale”, explique l’OCDE dans son édition 2005 des “Perspectives des communications”. Pressentant cette tendance, la FCC, le régulateur américain des télécoms; envisage désormais de réguler et de taxer les opérateurs de VoIP afin de financer le Service Universel fixe. La FCC estime que la téléphonie sur Internet a aujourd’hui changé la donne du marché.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur