Deutsche Telekom lance une marque ‘low-cost’

Cloud

Congstar vise les jeunes urbains allemands “avec une approche fast food”…

Crise sociale, crise financière, Deutsche Telekom va mal. L’opérateur historique allemand a ainsi encore perdu près de 600.000 abonnés dans le fixe au premier trimestre. Face à ce contexte plus que difficile, René Obermann, le nouveau patron du groupe ne reste pas inactif.

Outre un important plan d’économies, l’opérateur a annoncé le lancement d’une nouvelle marque positionnée sur le ‘low cost’. Et pour une fois, cette marque ne commencera pas par T (comme T-Mobile, T-Systems, T-Services…) mais sera baptisée Congstar.

Destinée aux jeunes urbains, elle sera lancée en Allemagne et aura “une approche fast food”. Traduction ? Elle sera très simple, facile à utiliser et pas cher. Elle proposera de l’ADSL (2 Mb/s) à 14,99 euros par mois et/ou du mobile à 0,19 euro la minute. Il n’y aura pas de durée d’engagement.

Deutsche Telekom prend des risques puisque Congstar pourrait venir cannibaliser ses propres offres. Néanmoins, l’opérateur historique est harcelé sur son marché domestique par ces opérateurs à prix cassés. Que ce soit dans l’Internet (Freenet…) que dans le mobile. Autant donc aller les attaquer de front.

Contrairement à France Télécom qui a stoppé l’hémorragie dans le fixe et qui domine le marché des mobiles, Deutsche Telekom continue à perdre de l’argent dans ces deux segments. Autant dire que Congstar est source de beaucoup d’espoirs du côté de Berlin. D’ailleurs les objectifs sont plutôt ambitieux : l’opérateur à bas prix vise un chiffre d’affaires de 1 milliard d’euros d’ici 2010.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur