Deux fois plus d’accidents pour l’iPhone 4 qu’avec le 3GS

Sécurité

Le taux de bris de verre de l’iPhone 4 est 82% plus élevé que celui de son prédécesseur.

L’iPhone 4 est-il plus fiable que son prédécesseur? Nous ne parlons pas de ses problèmes d’antenne ou de mise à jour d’iOS mais de la solidité de son écran, notamment, dont les différents cas d’éclats avaient défrayé la chronique à l’été 2009 sur l’iPhone 3GS. Et bien il s’avère que c’est pire avec l’iPhone 4.

Selon une étude de l’assureur SquareTrade, les bris de vitre de l’iPhone 4 présentent une augmentation de 82 % par rapport à ceux de l’iPhone 3Gs. Selon une étude statistique effectuée sur 20.000 unités depuis le lancement, il y a quatre mois, de l’appareil.

Pour sa défense, Apple arguera que la surface de verre utilisée sur l’iPhone 4 est double (le substrat de verre servant de coque arrière) de celle du 3Gs il est logique que le nombre d’incidents soit plus élevé. Il n’empêche que, selon les statistiques de SquareTrade, le taux d’incidents constatés globalement sur le plus récent téléphone d’Apple est 68 % plus élevé qu’avec l’iPhone 3GS. Précisons cependant qu’un certain nombre de ces accidents sont dues à de mauvaises manipulation de leur propriétaire. Le design de l’iPhone 4 serait-il plus enclin à entraîner ces mauvaises manipulations?

L’essentiel des problèmes portent sur des fissures d’écran: 82 % pour l’iPhone 4 contre 76 % pour le 3GS (et l’assureur parle bien d’écran, pas de «verre»). 17 % et 20 % des incidents proviennent de rencontres malencontreuses avec des liquides, et 1 % et 4 % sont classés dans «autres», respectivement pour l’iPhone 4 et le modèle 3GS. SquareTrade projette, sur un an, un taux d’accidents de plus de 15 % des iPhone 4 contre deux fois moins (7,8 %) avec les iPhone 3GS. Toujours sûr de vouloir échanger votre vieil iPhone?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur