Deux nouveaux services ouvrent Skype aux développeurs

Régulations

Dans un contexte de plus en plus concurrentiel, le service de VoiP Skype, qui est désormais confronté à la présence de “la pieuvre” Google sur son secteur a annoncé la sortie de deux nouveaux services: SkypeNet et SkypeWeb

Skype est prêt pour la bagarre qui l’oppose aux MSN, Yahoo, AOL et consorts! Le groupe luxembourgeois de téléphonie gratuite sur Internet au plus de 150 millions de téléchargements poursuit le perfectionnement de son programme avec deux nouveaux services SkypeNet et SkypeWeb.

Cette annonce qui coïncide avec le lancement du logiciel de messagerie instantanée et de téléphonie de Google : Google Talk, a pour objectif d’ouvrir le programme de VoiP aux développeurs afin qu’il soit intégré à d’autres logiciels ou des sites Web. SkypeWeb est une petite balise qui se place sur un site Internet ou un weblog, et indique si l’utilisateur est en ligne. SkypeNet reprend cette logique, mais il vise plus particulièrement les développeurs en leur offrant d’exploiter les API de Skype pour les intégrer dans une communauté en ligne. “Avec SkypeNet et SkypeWeb, la firme entend intégrer totalement son logiciel de téléphonie à des sites internet ou des programmes comme des services de jeu en ligne ou des lecteurs de musique”, a expliqué à Reuters le cofondateur du groupe Janus Friis, à quelques jours du second anniversaire de Skype, le 29 août. Ces deux nouveaux outils ne sont pas de grandes nouveautés technologiques. Mais ils devraient aider l’éditeur, a renforcer sa présence sur la Toile “Nous sommes la seule société entièrement tournée vers tous les types de communications par Internet. Et les premières intégrations sur des sites de commerce électronique et des logiciels tiers sont attendues très prochainement”, a-t-il ajouté. Jusqu’ici, les utilisateurs de Skype étaient obligés d’ouvrir une fenêtre séparée sur le bureau de leur ordinateur pour pouvoir téléphoner ou envoyer un message texte. Skype peut désormais s’en passer. À noter que selon le groupe luxembourgeois, 44 % des utilisateurs de Skype se situent en Europe, 29 % en Asie et 13 % en Amérique du Nord et 10 % en Amérique du Sud.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur