DevDays Microsoft : SQL Server 2005 s’affirme

Régulations

Face à une concurrence plus vive, Microsoft réplique en faisant évoluer fonctionnalités, licences et prix de SQL Server 2005

Seconde annonce majeure aux journées des développeurs Microsoft (“Developer Days 2005”), SQL Server 2005 s’affirme comme pilier des solutions de gestion des données chez Microsoft. L’éditeur a décidé de marquer un grand coup ! SQL Server 2005 se veut une plate-forme complète de gestion et d’analyse de données, avec des améliorations sensibles par rapport aux précédentes éditions. Haute disponibilité, montée en charge, sécurité, administration et analyse décisionnelle sont au rendez-vous. Mais Microsoft va plus loin. Si le stockage relationnel est amélioré, le choix est laissé au concepteur de la base entre relationnel et XML, avec dans ce dernier cas l’accès au couplage faible. SQL Server 2005 se décline en cinq plates-formes : – Express Edition, version gratuite par téléchargement et re-distribuable, vise des applications simples, pour démarrer avec SQL Server ou pour des bases de données dédiées à des projets de développement ; – Workgroup, complet, économique, simple à gérer et à utiliser, concerne les petits projets et les PME ; – Standard, pour les entreprises moyennes, jusqu’à 4 processeurs, tailles des bases et mémoires illimitées. Complète pour la gestion et l’analyse de données, avec la haute disponibilité, la mise en miroir, le ‘cluster’, et la prise en charge des systèmes 64bits et Itanium ; – Enterprise, pour des applications “métier” et critiques. Cette version, en plus des fonctionnalités de la Standard, autorise le partitionnement de données, la mise en miroir des bases, la génération de rapports spécifiques avec Report Builder et le cliché instantané des bases. Licensing, pricing & multicore SQL Server 2005 sera disponible sous trois types de licence : par processeur ; serveur + CAL (Client Access Licence) par poste ; serveur + CAL par utilisateur. Les prix varieront de : gratuité (Express) ; 739$ par serveur + 5 licences CAL ou 3.899$ par processeur (Workgroup) ; 5.999$ par processeur ou 2.799$ par serveur + 10 licences CAL (Standard) ; 24.999$ par processeur ou 13.499$ par serveur + 25 licences CAL (Enterprise). “Nous sommes désormais mieux équipés pour proposer des solutions qui répondent aux besoins technologiques et aux capacités budgétaires de nos clients”, a déclaré Paul Flesser, vice-président “applications serveurs” de Microsoft. “Notre objectif est de rendre abordables la gestion et l’analyse des données à un grand nombre d’utilisateurs tout en chassant la complexité de nos bases de données, et en affichant un faible ‘coût total de possession’ (CTO)”. A noter que Microsoft confirme son modèle de licence multic?ur, à savoir dans le cas présent que la licence SQL Server 2005 sera calculée par processeur, quelque soit le nombre de c?urs. Reste un très gros travail pour les équipes de Microsoft? Convaincre la communauté que SQL Server ne se veut pas système propriétaire fermé, et surtout redorer son blason auprès des utilisateurs de VB6 et d’Access, nombreux parmi les 250.000 développeurs français, qui se trouvent quelque peu délaissés depuis que la stratégie développement de Microsoft s’est recentrée sur la plate-forme .NET !


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur