Développement multiplateforme : RunRev bascule vers l’open source

LogicielsOpen Source
RunRev LiveCode

LiveCode 6.0 de RunRev est maintenant accessible sous licence GPL v3 en plus de la mouture commerciale. Un changement de cap lié à un projet Kickstarter couronné de succès.

RunRev (Runtime Revolution Ltd.) est un éditeur écossais dont les outils de développement ont su attirer un large nombre de programmeurs.

La société prend aujourd’hui un nouvel essor avec la publication de la mouture stable de LiveCode 6.0, un outil dont la particularité est d’être accessible sous une double licence : commerciale ou open source (GPL v3).

LiveCode est en mesure de créer des applications compatibles avec les environnements desktops (Windows, OS X et Linux) et mobiles (Android et iOS), le tout à partir d’un même code source et d’un unique environnement de développement.

Seule limite, le code étant embarqué avec le runtime de LiveCode, il devra être placé sous licence GPL. De plus, il ne pourra pas être publié sur l’App Store d’Apple (la firme de Cupertino appliquant des règles incompatibles avec le caractère GPL de cet ensemble). La mouture commerciale de LiveCode (500 dollars par an) permet de s’affranchir de ces limites.

Interprété, mais puissant

LiveCode est difficile à placer dans la sphère des outils de programmation. Indiquons toutefois que ceux qui appréciaient des offres comme HyperCard devraient être ravis. De plus, les utilisateurs de RAD Basic (RealStudio, VisualBasic, etc.) ne seront pas dépaysés. En tout état de cause, c’est une offre très accessible.

Notez que LiveCode s’appuie sur un interpréteur. Le code s’exécute donc plus lentement qu’avec un compilateur, mais la flexibilité est plus grande et la portabilité immédiate (c’est l’interpréteur qui est adapté à de nouvelles plates-formes, pas le code généré).

La mouture open source de LiveCode a été développée dans le cadre d’un projet publié sur le site Kickstarter fin janvier 2013. L’éditeur espérait lever 350.000 livres de financement pour supporter le coût de cette refonte et de ce changement de cap. Il en a récolté 493.795 à ce jour, soit plus de 575.000 euros. Une réussite.

Crédit photo : © Mike Kiev – Fotolia.com


Voir aussi
Quiz Silicon.fr – Êtes-vous un expert du “Hello world!” ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur