Développeurs : 5 défis à relever pour rester dans la course

DéveloppeursProjets

Les challenges ne manquent pas. Entre migrations cloud, déploiements continus et low code, le rôle des développeurs et ingénieurs logiciels évolue.

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Le rôle des équipes en charge du développement logiciel est fortement impacté par les efforts de transformation numérique des entreprises et de modernisation technologique des métiers, selon une enquête* américaine publiée par IDG.

362 programmeurs, architectes et ingénieurs impliqués dans le développement applicatif d’entreprises de taille intermédiaire et de grands groupes ont été interrogés.

Voici les principales tendances à retenir de ce rapport :

Développer, inventer, sécuriser

1. Maintenir et innover >

La plupart des développeurs interrogés déclarent consacrer le plus de temps de travail à modifier et maintenir les applications logicielles existantes, que ce soit fréquemment (pour 49% du panel) ou de manière irrégulière (33%).

La deuxième tâche la plus citée concerne la résolution fréquente (40%) ou irrégulière (40%) de problèmes de développement. Le développement de logiciels, lui-même, arrive ensuite (44% parlent de développements fréquents, 31% de développements discontinus).

Or, le développement (41%) et la conception (39%) d’applications sont les activités auxquelles les développeurs souhaiteraient consacrer davantage de temps.

2. Faire plus avec moins ? >

Pour les recruteurs, la demande de développeurs qualifiés dépasse l’offre. Qu’en est il du point de vue des professionnels en poste ?

Parmi les développeurs interrogés, 63% considèrent que leur équipe dispose des talents nécessaires (17% totalement, 46% suffisamment). En revanche, 36% jugent que leur équipe est en sous-effectif pour mener avec succès les missions qui lui sont actuellement confiées. Or, si 39% des répondants s’attendent à ce que l’équipe interne de développement s’étoffe dans les mois à venir, 42% prévoient une stabilisation.

3. Mettre à niveau ses compétences >

Le modernisation technologique des organisations crée de nouveaux besoins. 40% des développeurs déclarent vouloir acquérir de nouvelles compétences en programmation/langages de programmation. Et 39% pensent qu’il est nécessaire de maîtriser de nouveaux outils de développement et plateformes (low code…).

4. Opter pour le DevSecOps >

L’approche Devops (regroupant développement logiciel et opérations IT) devient la norme pour 62% des développeurs. Par ailleurs, 49% disent que la sécurité est intégrée au processus de développement applicatif dès la phase de planification.

Pour le plus grand nombre (33%), les responsables du développement logiciel sont à l’origine de l’adoption du Dev(Sec)Ops. Pour 26%, c’est la direction des systèmes d’infomation (DSI), voire la direction générale qui est à l’initiative.

5. Travailler avec une IA >

Interrogés sur les technologies cloud et open source que leurs organisations ont ou prévoient d’intégrer dans les mois à venir, les développeurs ont le plus souvent cité : les conteneurs (Kubernetes, Docker…) (41%), les microservices (37%), l’intelligence artificielle (29%), le machine learning (27%) et l’informatique sans serveur (serverless) (24%).

Les tendances 2020 du développement logiciel confirment la dynamique.

(*Source : IDG (International Data Group) – 2019 Role of the Developer Survey).

(photo de une via Visual Hunt)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Lire aussi :
  • développeurs