Les « développeurs citoyens », menace pour les fournisseurs technologiques ?

Business
Gartner IT technologique citizen developers

Quels effets pour le phénomène du « développeur citoyen » sur l’offre de produits et de services technologiques ? Gartner envisage la question à moyen terme.

D’ici à 2024, la majorité des produits et des services technologiques ne seront pas conçus par des professionnels de l’IT. Ainsi Gartner a-t-il titré une des dernières annonces parues dans sa newsroom.

Par « la majorité », il faut entendre 80 %, affirme le cabinet américain. Avec deux leviers en particulier : les outils low code et le développement assisté par IA.

Cette évolution attendue de l’offre reflète l’implication croissante des métiers dans les achats technologiques. Les dépenses sur lesquelles ils ont le lead représentent aujourd’hui « jusqu’à 36 % » des budgets IT, nous explique-t-on.

En toile de fond, la crise Covid. Les usages nés à cette occasion ont ouvert la porte à des services dont la provenance n’était pas le critère premier. Dans cet esprit, en 2023, les produits et services qui n’existaient pas avant la pandémie engendreront 30 milliards de dollars de revenus. On notera que cela reste une goutte d’eau sur le marché IT global ; en tout cas d’après les prévisions de ce même Gartner, synthétisées ci-dessous.

Gartner marché IT mondial technologiques

Dans ce contexte, en 2024, plus d’un tiers des fournisseurs technologiques auront des concurrents « non technologiques ». Gartner mentionne les « développeurs citoyens », les data scientists… et les IA capables de coder. Deux secteurs se dégagent dans son analyse : finance et retail.

Ces statistiques sont tirées d’un rapport plus exhaustif daté d’octobre 2020. Y sont détaillées six « forces » susceptibles de perturber l’équilibre de l’offre de produits et services IT à moyen terme.

Photo d’illustration © Carlos Muza – Unsplash

Lire aussi :

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur 
Avis d'experts de l'IT