Développeurs : où gagne-t-on mieux sa vie en Europe ?

DéveloppeursProjets

Paris et d’autres villes françaises proposent aux développeurs un salaire médian inférieur à celui relevé à Munich, Londres et Berlin, selon talent.io.

La plateforme de recrutement Tech talent.io a publié son rapport 2021 concernant les rémunérations de développeurs logiciels, salariés à temps plein ou freelances, en Europe.

L’analyse est basée sur plus de 100 000 demandes d’entretien transmises ces deux dernières années par des recruteurs à l’attention de développeurs* et d’autres profils techniques inscrits sur talent.io. Huit villes et pôles urbains en Europe sont couverts.

Il en ressort que Munich propose aux développeurs le salaire médian annuel le plus élevé (50% gagnent plus, 50% gagnent moins), devant Londres et Berlin.

1. Munich : 70 000 euros
2. Londres : 69 000 euros (60 000 £)
3. Berlin : 65 000 euros
4. Hambourg : 62 000 euros
5. Amsterdam : 57 500 euros
6. Bruxelles : 48 700 euros
7. Paris : 46 000 euros
8. Régions (Bordeaux, Lyon, Toulouse, Lille) : 40 000 euros

Développeurs salariés et indépendants

La rémunération varie également en fonction des technologies et langages de programmation maîtrisés (Python, Java, Node.js, React…), du rôle (développeur lead, full stack, back-end, front-end…) et de l’expérience du candidat.

Impact de l’expérience sur les salaires médians de développeurs (source : talent.io, février 2021).

Globalement, les villes françaises étudiées proposent des rémunérations en retrait par rapport à celles relevées chez leurs partenaires germanophones et anglophones.

Il en va de même pour le taux journalier médian des développeurs freelances. En Allemagne, par exemple, il atteint 600 euros pour un développeur full stack indépendant de 2 à 6 ans d’expérience, contre 400 euros en France.

Qu’en est-il de l’impact de la crise sanitaire et économique sur les revenus ?

En France**, les salaires médians proposés aux développeurs dotés de 5 ans et plus d’expérience sont stables par rapport à ceux relevés lors de la période pré-pandémique. En revanche, ils sont en baisse pour les jeunes entrants dans la profession (-3% à -5%).

Des interrogations demeurent. Les rémunérations sont-elles en adéquation avec le coût de la vie dans les pôles urbains concernés ? Le télétravail peut-il ouvrir des perspectives ?

*Full stack, back-end, front-end et lead (talent.io « Software Developer Salary Report – 2021 Edition »).

**source : « Les salaires de la tech France par talent.io – Edition 2021 ».

(crédit photo © Shutterstock)

Lire aussi :

Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur 
Avis d'experts de l'IT