Devoteam ajoute la sécurisation des données à son offre de services

Sécurité

La société française spécialisée dans les conseils IT s’intéresse aux solutions de sécurité. Après une politique intensive de rachats, la société diversifie son offre.

Devoteam ajoute une corde à son arc. Si la société s’est toujours faite forte de pouvoir proposer des conseils notamment sur le choix d’une technologie, les solutions de mise en œuvre applicatives ou encore la gestion des infrastructures, elle veut désormais aller plus loin.

Dominique Mouillier, directeur du pôle Sécurité de Devoteam explique son positionnement : «Nos prévisions pour 2009 sont encourageantes puisqu’elles se situent autour de 460 millions d’euros. Notre point fort a toujours été de partir des couches technologiques pour évoluer vers celles du commerce. Notre partie dédiée à la sécurité s’adresse principalement aux opérateurs Télécoms, aux grands comptes (95 %) et aux administrations.»

Plus précisément, la société s’attache à exercer des tests d’intrusion mais aussi à regarder si les systèmes informatiques d’un client sont conformes aux réglementations de la Cnil, ou de Sarbanes-Hoaxley aux Etats-Unis.

A la loupe, Devoteam a mis en place des solutions de gestion des identités destinées aux professionnels. Yann Fareau, expert sécurité de la société commente : «Il existe des lacunes récurrentes en matière de traçabilité de l’information. Voilà pourquoi il est important d’accompagner les évolutions. Les traces informatiques sont utiles comme autant de preuves, de faisceaux d’indices qui vont pouvoir être utiles à une société. Reste à établir une politique de conservation des données. Là aussi, les règles mises en place dépendent du secteur dans lequel évolue la société.»

Après 15 années d’existence, Devoteam s’appuie donc sur une politique d’acquisitions des plus dynamiques en procédant à 11 rachats de sociétés à l’étranger depuis 2005. Désormais dans 23 pays en Europe et Afrique du Nord, la société espère que les professionnels portent plus d’attention aux traces informatiques. Histoire d’avancer sans être vu.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur