Devoteam signe une année 2011 solide en dépassant les 500 millions d’euros

Régulations
bourse-tendance-courbe-spéculation

Avec un chiffre d’affaires et un résultat net en hausse de respectivement 7 % et 3 %, Devoteam a de quoi se réjouir. Le plus gros de la crise n’est toutefois pas encore passé en Europe.

La société de conseil et d’ingénierie IT Devoteam livre aujourd’hui les résultats de son année 2011. Au menu, un chiffre d’affaires qui bondit de 7 % à 528,1 millions d’euros et un résultat net qui se fixe à 14,8 millions d’euros, en hausse de 3 %.

De bons résultats, à peine voilés par une marge d’exploitation en retrait de 0,5 point, à 5,5 % du CA et un trésor de guerre qui se chiffre à 40,7 millions d’euros, contre 69,9 millions d’euros l’an passé.

Un effectif en progression

Les responsables de la société indiquent que le groupe emploie aujourd’hui 4857 personnes, soit une progression de 193 salariés sur l’année (+206 en production et -13 en structure). Concernant l’année 2012, la crise économique faisant rage en zone euro, la société joue la carte de la prudence. Un plan stratégique sur trois ans est toutefois en cours de mise au point. Il sera rendu public courant juin.

« Après une année 2011 ayant permis d’asseoir la position de référence de Devoteam sur le service management, l’année 2012 sera consacrée à l’industrialisation du groupe et à l’expansion de nouvelles offres à forte valeur ajoutée comme le cloud et la mobilité, indique Stanislas de Bentzmann, coprésident du directoire de Devoteam. Nous nous attacherons également à utiliser au mieux notre savoir-faire historique dans les télécoms afin d’aider nos clients à affronter les enjeux d’optimisation auxquels ils sont confrontés. »

Crédit photo : Julien Eichinger – Fotolia.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur