Dfinity : le cloud 3.0 basé sur la blockchain en ordre de marche

Cloud

Le projet Dfinity de “cloud décentralisé basé sur une blockchain” monte en puissance au gré d’un soutien financier de 61 millions de dollars de la part de fonds comme Andreessen Horowitz.

Dfinity, une alternative à la blockchain Ethereum qui avait été développée et testée l’an passé par une organisation à but non lucratif, connaît un regain d’intérêt de la part d’investisseurs de renom.

Les fonds Polychain Capital et Andreessen Horowitz soutiennent ce projet de “cloud décentralisé adossé à une blockchain” à hauteur de 61 millions de dollars. Une étape dans le financement global de 100 millions de dollars escomptés.

“Nous construisons un système qui permettra à Internet d’agir comme un ordinateur géant”, a déclaré Dom Williams, Président et Directeur scientifique de Dfinity.

Il évoque un concept “d’ordinateur Internet qui deviendra le cloud 3.0”. “Ce sera un protocole ouvert (…), et qui sera supporté par quiconque connecte son ordinateur à ce protocole.”

dfinity

Sur le papier, et à en croire la contribution blog de Dom Williams en date du 7 février,  le projet Dfinity est alléchant et semble disruptif.

Ce projet, qui remonte à 2014, utilise pourtant des principes similaires de chiffrement et de blockchain à ceux des cryptomonnaies numériques actuelles.

Point fort : la rapidité des process de transactions. Lorsque Dfinity a été testé l’an passé, le réseau était 150 fois plus rapide que ceux basés sur le protocole Ethereum (aboutissant au final à une séquence de 3 à 5 secondes par transaction).

Les développeurs peuvent ensuite créer des applications ou des entreprises basées sur ce «cloud 3.0» décentralisé exploité en mode blockchain.

(Crédit photo : @Dfinity)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur