Dfinity se rapproche du cloud 3.0 grâce à une nouvelle levée de fonds

Si on ne compte plus le nombre de startups qui se lancent dans le domaine de la blockchain, il est en une qui sort du lot. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle Dfinity a levé 102 millions de dollars.

« Un ordinateur mondial »

La startup veut en effet « développer un système qui permettra à internet d’agir comme un ordinateur géant », selon Dom Williams, Président et Directeur scientifique de Dfinity. Il est également question de cloud 3.0 quand on évoque la startup basée dans la Silicon Valley.

Son point fort provient de la rapidité de son réseau pour les process de transactions. Il serait question d’un réseau pouvant réaliser des calculs logiciels en moins de 5 secondes, contre 3 600 secondes pour Bitcoin et 600 secondes pour Ethereum 600. Pour ce faire, un compromis est réalisé avec une décentralisation moins complète que pour ces derniers.

Les développeurs peuvent, eux, créer des applications ou des entreprises basées sur ce «cloud 3.0» décentralisé exploité en mode blockchain.

On ne s’étonnera donc pas qu’Andreessen Horowitz, via ses fonds Polychain Capital et a16z crypto, et d’autres investisseurs s’intéressent de près à cette startup qui ambitionne de développer un « ordinateur mondial ».

Une bêta au premier semestre 2019

Parmi les autres investisseurs, on compte notamment SV Angel, Village Global et Aspect Ventures..

La startup a ainsi recueilli un total de 195 millions de dollars depuis sa création en 2015.

Il est prévu qu’une version bêta du réseau soit lancée au cours du premier semestre de l’année prochaine.

Quant au financement, il sera mis à contribution pour développer la technologie et pour promouvoir le protocole.

(Crédit photo : @Dfinity)