Didier Lombard est presque parti de France Télécom – Orange

OperateursRéseaux

Didier Lombard, ex-dirigeant de France Télécom, a troqué son poste de président du conseil d’administration contre celui de conseiller spécial de Stéphane Richard, le nouveau P-dg. Une astuce pour exercer ses stocks options à bon prix, selon les syndicats.

Cette fois, c’est officiel. Le Conseil d’administration de France Télécom a attendu la veille au soir du jour de l’annonce des résultats 2010 de l’opérateur pour officialiser le départ anticipé de Didier Lombard. L’ancien P-dg, qui avait lui-même annoncé sa démission le 11 février, quittera donc le fauteuil de président du groupe le 1er mars prochain. L’actuel directeur général Stéphane Richard prendra sa succession et devient donc P-dg de France Télécom/Orange.

Nommé P-dg de l’opérateur en 2005 (en succession de Thierry Breton alors appelé au ministère de l’Economie), Didier Lombard a œuvré pour placer France Télécom parmi les premiers opérateurs mondiaux notamment en négociant le virage de l’Internet et de l’adoption du protocole IP sur les réseaux fixes et mobiles. Un changement de culture d’entreprise un peu trop violent qui avait entraîné une vague de suicides au sein du groupe, ce qui a d’ailleurs valu la tête des principaux dirigeants de l’entreprise laissant un « héritage calamiteux », selon l’union syndicale CFE-CGC/UNSA. Laquelle rappelle la stagnation du chiffre d’affaires entre 2005 et 2010 à 49 milliards d’euros, la suppression de 30.000 emplois, ou encore la perte de 1 milliard d’euros dans les activités de contenus.

Une page définitivement tournée? Pas tout à fait. Si Didier Lombard n’exerce plus aucune fonctions exécutive ou administrative, il est nommé « conseiller spécial de Stéphane Richard sur les orientations stratégiques et la vision technologique du groupe », précise le communiqué de presse. Un maintien dans les murs qui « choque » les syndicats et l’ADEAS (association pour la défense de l’épargne et de l’actionnariat des salariés de France Télécom-Orange).

« Un cadeau d’anniversaire pour entrer plus gaiement dans sa 70e année? », ironise la… la suite page 2


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur