Digest IT : La faille Shell Shock effraye, iOS 8 sous pression, Faux départ de Larry Ellison

CloudMobilitéRégulationsSécurité

Pas eu le temps de lire tous les articles. Aucun souci. La rédaction de Silicon.fr vous livre un résumé de l’actualité IT de la semaine précédente.

Le monde de l’IT est en émoi après la découverte d’une faille de sécurité dans un interpréteur de commande, Bash, qui est présent depuis une vingtaine d’années dans les environnements Unix, les distributions Linux, mais aussi des systèmes d’exploitation comme Mac OS X ou Android. Editeurs et constructeurs ont rapidement pris des mesures avec des mises à jour. Mais les spécialistes de la sécurité s’attendent à un long travail d’audit et de déploiement des patchs auprès des entreprises. Les cybercriminels ont par contre saisi très vite l’intérêt d’une telle boîte de Pandore en multipliant les scans de ports pour découvrir les serveurs et équipements réseaux vulnérables.

Le secteur de la sécurité est également marqué par l’arrêt du groupe Trustworthy Computing de Microsoft, qui a été créé à l’initiative de Bill Gates pour rassurer les utilisateurs sur la sécurité des produits de l’éditeur et dont les membres sont devenus au fil du temps des experts en sécurité. L’heure est à la recherche de bug pour la firme de Redmond qui propose un minimum de 500 dollars pour des failles dans Office 365. Blackphone, le smartphone ultrasécurisé, s’y met aussi avec il est vrai une récompense plus faible.

Le démarrage difficile d’iOS 8

L’iPhone 6 et 6 plus continuent de monopoliser l’actualité cette semaine avec 10 millions d’exemplaires vendus en 3 jours. Au regard du prix des composants des smartphones, l’iPhone reste une belle machine à cash pour la société californienne. Par contre tout n’est pas rose dans le monde d’Apple comme le montre les désagréments rencontrés par des utilisateurs sur iOS 8. Connexion WiFi aléatoire et autonomie de la batterie en chute libre, il n’en fallait pas plus pour que la firme de Cupertino réagisse avec un premier correctif publié. Mais un peu dans la précipitation, cette mise à jour a entraîné lui-même des bugs comme la désactivation du TouchID et la perte de signal cellulaire. Apple a retiré immédiatement ce correctif et a finalement publié le jour d’après la version 8.0.2 de l’OS. On peut ajouter à ces péripéties l’avertissement du directeur du FBI à Apple et à Google sur la décision de chiffrer par défaut les terminaux.

La concurrence tende de répondre à cette déferlante avec ses armes. Samsung a anticipé la commercialisation de ses Galaxy Note 4. BlackBerry a lancé son smartphone carré Passport avec comme ambition de reconquérir sa cible professionnelle. Google jongle avec les apps Android qui débarquent sur les bureaux de Windows, Linux et OS X. Microsoft a joué de la taille de l’installation d’iOS 8 (plus de 5 Go) pour proposer aux utilisateurs d’iPhone et d’iPad une offre de stockage Cloud pour installer l’OS.

Toujours dans la mobilité, en France, l’Arcep a reconquis son pouvoir de sanction et a annoncé le lancement de 11 procédures de sanction contre des opérateurs mobiles qui n’ont pas respecté leurs obligations de couverture. L’Autorité de la concurrence a débouté Orange qui demandait des mesures conservatoires sur l’accord de mutualisation entre Bouygues et SFR. Des frictions commencent à se faire ressentir entre SFR et Numericable sur la stratégie audiovisuelle et à l’approche des premières auditions par l’Autorité de la concurrence.

Un faux départ pour Larry Ellison

En France, le secteur de l’IT souffre en matière d’emploi avec une augmentation sensible du nombre de chômeurs dans ce secteur au mois d’août. Une période traditionnellement creuse où les personnes peaufinent leur CV et leur présence sur les réseaux sociaux. Dans une étude, on apprend d’ailleurs qu’en France, Viadeo dépasse Linkedin. Une autre étude plus surprenante se base sur le Big Data pour démontrer que les salariés ont besoin d’une pause pour gagner en productivité.

Le Cloud a été à l’honneur chez Micrsosoft France pour sa conférence de rentrée, avec l’annonce de plusieurs contrats dont un avec la Société Générale et Cegid. Ce thème sera abordé à OpenWorld d’Oracle qui s’ouvre cette semaine à San Francisco. Les couloirs de la conférence bruisseront de discussions autour de l’annonce surprise du départ de la direction d’Oracle de Larry Ellison. Un retrait en trompe l’œil, car le charismatique leader demeure président et directeur technique. Le Cloud redistribue les cartes et poussent les sociétés à se transformer. Parfois dans la douleur, comme EMC qui se cherche un avenir y compris en discutant fusion avec des concurrents comme HP, Dell, Cisco ou Oracle.

Voir aussi :

Silicon.fr étend son site dédié à l’emploi IT
Silicon.fr en direct sur les smartphones et tablettes


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur