Digest IT : Ebay massivement piraté, les ambitions de l’Open Source, Facture salée pour l’ONP

Big DataMobilitéOpen SourceRégulationsSécurité

Pas le temps de lire tous les articles, aucun souci. La rédaction de Silicon.fr vous livre un résumé de l’actualité IT de la semaine, mobilité, business, Big Data et sécurité.

Après une semaine de paillette sur la Croisette, celle qui vient de passer a été placée sous le signe des bugs en tous genres. Si l’affaire SNCF et RFF sur la largeur des trains et celle des quais a fait le tour du monde, les parlementaires se sont penchés sur l’ONP (Opérateur National de Paye) qui pourrait coûter au final environ 1,3 milliard d’euros. La planète web a vu Ebay annoncer le piratage de sa base de données contenant des identifiants de 145 millions d’utilisateurs. Le site de e-commerce a demandé à l’ensemble de ses clients de changer de mots de passe. Même Apple a du souci à se faire après la publication d’un outil baptisé Doulci qui contourne le système antivol d’iCloud. Microsoft a été pris en faute de négligence pour ne pas avoir corrigé une faille zero day dans IE.

Friction et ambition dans l’Open Source

De l’action, il y en a aussi dans le monde de l’Open Source. A l’occasion du salon Solutions Linux, Linagora a mis en scène son action en contrefaçon contre Bluemind. Le premier accusant le second d’avoir « frauduleusement repris des codes sources tiers ». A part cet épisode, l’évènement a montré la richesse du monde Open Source qui se rapproche des besoins métiers et pense au succès dans le cloud. Cela passe également par la formation où la Fondation Linux lance un MooC sur Linux.

Un rapport du CNLL montre que l’avenir du logiciel libre passe par le Big Data et le marketing. Une orientation qui trouve déjà des exemples comme PageJaunes qui s’appuie sur Dataiku pour se transformer. Le traitement des données n’a jamais quitté l’esprit de Jean-Michel Cambot qui a fondé Tellmeplus pour mettre à disposition de l’Intelligence Artificielle au service des analyses de type Big Data. Les données sont devenues un élément stratégique y compris au niveau gouvernemental avec la création du poste d’administrateur général des données, équivalent du Chief Data Officer. Henri Verdier, directeur d’Etalab, est pressenti pour prendre cette fonction.

Microsoft voit grand avec la Surface Pro 3

Si l’Open Source se chamaille, sur la mobilité les grands acteurs ont sifflé une trêve dans la guerre des brevets. Apple et Google ont cessé les différentes actions judiciaires sur la violation de brevets. L’heure est à la recherche de nouveaux axes de croissance pour certaines entreprises dans la mobilité. Microsoft poursuit l’aventure dans les tablettes. On attendait une version mini de la Surface, c’est une version XL qui a été lancée par la firme de Redmond. La Surface Pro 3 a de grandes ambitions en voulant remplacer l’ordinateur portable. Blackberry se tourne vers l’Internet des objets en présentant une plateforme dédiée.  Bouygues Telecom a annoncé la mise en place de la voix sur LTE d’ici 2015. Google se renforce dans le MDM et le BYOD avec le rachat de Divide. La firme dispose d’un butin de 30 milliards de dollars à l’étranger pour mener à bien ses prochaines acquisitions.

Cisco tance Obama sur la NSA

Si les incidents de sécurité cités précédemment ont marqué la semaine, la NSA reste toujours dans les esprits. Le PDG de Cisco, John Chambers, a envoyé une lettre au président Barack Obama pour lui faire part de son mécontentement suite aux révélations sur l’intégration de backdoor sur des équipements réseaux américains dédiés à l’export. L’administration américaine a tenté une diversion en accusant 5 militaires chinois de cyberespionnage. Réponse du berger à la bergère, l’administration Chinoise a interdit Windows 8 sur ses PC. De même, l’empire du milieu a décidé de revoir sa politique d’audit des équipements IT qui pourrait préjudice au produit IT américain. Par ailleurs, les parlementaires américains ont voté à une grande majorité la réforme de la NSA. La riposte s’organise aussi du côté des chercheurs avec des initiatives comme Protonmail, un service de messagerie sécurisée anti-NSA hébergée en Suisse. Les entreprises tentent de résister comme Microsoft qui a réussi à bloquer une demande du FBI même si ce dernier a quand même obtenu les informations recherchées.


Voir aussi
Silicon.fr étend son site dédié à l’emploi IT
Silicon.fr en direct sur les smartphones et tablettes
Silicon.fr fait peau neuve sur iOS


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur