Digest IT : Saignée salariale chez Microsoft, Business first pour Apple et IBM, Google traque les Zero Day

Big DataCloudMobilitéRégulationsSécurité

Pas le temps de lire tous les articles ? Aucun souci. La rédaction de Silicon.fr vous livre un résumé de l’actualité IT de la semaine.

Coup de massue sur le front de l’emploi dans l’IT avec l’annonce par Microsoft de la suppression de 18 000 postes dans le monde d’ici 2015. Satya Nadella avait prévenu dans un mémo sur la réorientation stratégique de l’éditeur autour du Cloud et de la mobilité. Les principales victimes de cette saignée salariale sont les anciens employés de Nokia. Stephen Elop, ancien PDG de la marque finlandaise et actuel président de l’activité Hardware chez Microsoft a donné la feuille de route avec l’accent mis sur du volume pour les Lumia et réduire fortement l’aventure Android.

Une transformation vers le Cloud et le Big Data à géométrie variable

Une semaine marquée également par une succession de résultats trimestriels avec des hauts et des bas. La transformation d’IBM vers le Cloud et le Big Data se fait attendre et les revenus en pâtissent. Chez les fondeurs, AMD redresse la tête, mais ne profite pas du regain du marché des PC. Son homologue Intel bénéficie lui du sursaut notamment sur les PC pros et récolte les fruits de ses efforts sur l’activité datacenter. Il reste maintenant à confirmer son ambition dans la mobilité. SAP voit sa stratégie Cloud et bases de données In Memory avec HANA participer activement à la croissance du groupe avec comme ambition de venir tailler des croupières à Oracle notamment. Pour les géants du Net, on constate que Google affiche des résultats solides avec un fort investissement dans les datacenters.

IBM et Apple pour le meilleur et pour l’emprise sur les entreprises

Autre grosse annonce de la semaine, le partenariat surprise entre les frères ennemis IBM et Apple. Le but de cet accord est de développer les produits de la firme de Cupertino au sein des entreprises via IBM qui apporte son expertise sur le Big Data pour fournir des applications pour iOS. Cette alliance vise à remplacer Blackberry qui reste encore présent dans les entreprises et mieux concurrencer le couple Samsung-Google (Android) qui gagne des positions sur ce marché. Le monde de la mobilité est en pleine ébullition, avec la 3G et la 4G qui vont être autorisées dans les avions. Les opérateurs chinois vont faire réseau commun sur la 4G. Sur la partie technique, Mediatek a annoncé une puce 64 bits de 8 cœurs pour les smartphones rejoignant ainsi Apple.

Un commando d’élite pour les failles zero day chez Google

Sur la partie sécurité, Google s’est doté d’une force d’élite au sein du Project Zero composée d’experts en charge de traquer les failles zero day. Oracle lui a livré son lot de correctifs trimestriels avec 113 patchs sur différents produits. L’éditeur en a profité pour rassurer les utilisateurs de Windows XP en supportant Java 7 encore pendant quelques temps. Microsoft a dû faire face à la découverte d’une faille critique dans Active Directory et serait en négociation pour racheter la start-up qui a découvert la vulnérabilité.

Bing veut sa part de droit à l’oubli

L’affaire du droit à l’oubli continue à produire ses effets avec un site américain qui a décidé de référencer les liens supprimés sur Google. Ce dernier a mis la touche finale à son comité d’experts pour se prononcer sur les multiples demandes d’effacement de liens. Microsoft a décidé de rejoindre son homologue américain et de publier un formulaire pour les internautes européens. Enfin terminons par les agences de renseignements où on apprend que l’alter ego britannique de la NSA, le GCHQ dispose d’un arsenal complet de surveillance du web, des réseaux sociaux et de la mobilité, etc. Le FBI s’interroge sur les risques de piratage des voitures autonomes qui pourraient être considérées comme des armes létales.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur