Digest IT : Valse de têtes chez Google, HTML5 standardisé, Oui mais sur SFR-Numericable

Cloud

Pas eu le temps de lire tous les articles. Aucun souci. La rédaction de Silicon.fr vous livre un résumé de l’actualité IT de la semaine précédente. Valse de têtes chez Google, Apple Pay chahuté, HTML5 standardisé.

Le monde de l’IT a horreur de l’immobilisme et les choses peuvent changer vite. Ces mouvements se traduisent de différentes façons. Les personnes évoluent, comme dans le cas de Google qui a vu tour à tour la promotion de Sundar Pichai, adoubé par Larry Page, en prenant en charge la majorité des services web de la firme et le départ de Andy Rubin, un des fondateurs d’Android pour s’occuper d’un incubateur dans le domaine de la robotique. Même le métier de Google se transforme pour s’occuper de la santé avec la volonté de créer des nanoparticules capables de diagnostiquer des maladies. Sur la mobilité, la firme américaine planche encore sur son projet Ara permettant de créer un smartphone modulaire.

OneDrive passe en illimité avec Office 365

Ce grand écart n’est pas l’apanage de toutes les sociétés. IBM par exemple avance pas à pas dans l’or du 21 ème siècle, la data. A l’occasion de sa conférence Insight à Las Vegas, il a poussé les données sur le cloud et hybride sa solution de base de données as a service Cloudant. De même, il a noué un partenariat avec Twitter autour de l’analytique. Le Big Data bouleverse la façon d’appréhender certains sujets. Le site Monster par exemple s’en sert pour affiner le recrutement de talent. Autre sujet connexe, le stockage qui a tendance à devenir une commodité. Microsoft a jeté un pavé dans la mare de la guerre des prix sur le stockage Cloud en proposant l’illimité sur OneDrive pour les abonnés à Office 365. De son côté, Antemeta annonce la commercialisation d’ArcAbox, une solution de partage de fichier et de sauvegarde pour les entreprises. Les acteurs du stockage regardent également vers le Cloud hybride avec EMC qui a réalisé deux acquisitions supplémentaires, Maginatics et Spanning.

HTML5 devient un standard

Une autre démarche pour changer réside dans l’ouverture pour attirer des développeurs. A l’occasion de sa conférence Tech Ed, Microsoft a ouvert les API de certains éléments, mails, calendrier pour Office 365. L’Open Source prend parfois son temps aussi pour améliorer ses produits. Suse a attendu près de 5 ans avant de livrer la version 12 de sa distribution Linux pour les entreprises. L’organe de standardisation du web, le W3C a enfin transformé HTML5 en une recommandation, qui fait débat chez les différents acteurs. D’autres projets ont moins de chance comme SSL 3.0, victime d’une faille et que la plupart des navigateurs vont désactiver dans leurs prochaines versions.

Apple Pay chahuté

Mais les évolutions doivent composer parfois avec certaines résistances. Apple par exemple a revendiqué l’activation d’1 millions de cartes Apple Pay en 3 jours. Or dans le même temps, plusieurs chaînes de magasins ont débranché Apple Pay pour promouvoir un autre système de paiement sur mobile. Toujours dans la mobilité, la fusion de SFR-Numericable a obtenu le feu vert conditionnel de l’Autorité de la concurrence. La nouvelle entité va devoir ouvrir son réseau câblé à la concurrence et revendre son réseau DSL entreprise.

Tor et Knox, une sécurité contestée

Même dans la sécurité, les remises en question sont nombreuses. La question de l’anonymat sur le réseau Tor reste posait, tandis que le coffre-fort Knox de Samsung, connaît quelques problèmes de sécurité. Les travaux de plusieurs sociétés dont FireEye et Microsoft ont déniché un vaste réseau de cyberespionnage chinois. La persistance existe aussi chez les malwares comme Backoff qui reste toujours virulent en Amérique du Nord.

 


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur