Digest IT : Sony contre-attaque, LeWeb très start-up, NFC vraiment sécurisé ?

CloudMobilitéSécurité

Pas eu le temps de lire tous les articles. Aucun souci. La rédaction de Silicon.fr vous livre un résumé de l’actualité IT de la semaine précédente.

Le monde de l’Internet s’est donné rendez-vous aux Docks de Paris où se tenait l’édition 2014 de LeWeb. On a beaucoup parlé French Tech pour expliquer que la France ne devait pas avoir honte de ses talents et de ses start-ups. Nicolas Dufourcq, directeur général de Bpifrance a rappelé les atouts de la France, « une terre d’ingénieurs ». Pierre Kosciusko Morizet a souligné l’importance de l’internationalisation des jeunes pousses françaises. Même Emmanuel Macron, ministre de l’Economie a clamé son amour pour les start-ups.

Plusieurs débats ont eu lieu sur les objets connectés, avec par exemple le sujet de la lumière connectée portée par Philips. La France peut s’enorgueillir d’avoir des pépites comme OVH qui vient de lever 267 millions d’euros pour rivaliser avec les grands acteurs du Cloud. On pense aussi à Lending Club qui vient de rentrer en bourse pour un montant de 870 millions de dollars.

Hortonworks et New Relic arrivent en bourse

Tout cet écosystème qui fourmille d’idées a besoin d’infrastructures, de stockage, des solutions de Big Data. Sur ce dernier point, les innovations sont souvent à chercher dans la Silicon Valley. La rencontre des différentes start-up ont montré des avancées dans la virtualisation du stockage, la montée en puissance du flash et de la mémoire vive. Sur la partie Big Data, on suivra avec attention l’introduction en bourse de Hortonworks à 16 dollars l’action et de New Relic qui analyse les performances des applications.

Grandes manœuvres dans le Cloud

Autre élément incontournable pour ses jeunes pousses, le Cloud qui essaye de séduire aussi les entreprises traditionnelles. Tous les acteurs se mobilisent pour apporter des offres dédiées et compétitives. Ainsi, Microsoft, Accenture et Avanade se sont associés autour du Cloud hybride. Google ouvre Cloud Platform aux utilisateurs de Windows pour les attirer. Dans le domaine de la sécurité. Des efforts d’interopérabilité et d’évangélisation qui commencent à produire leurs effets en France. PAC constate dans sa dernière livraison du CloudIndex que les entreprises hexagonales ont amorcé un décollage dans les usages du Cloud.

Paiement mobile via NFC vraiment sécurisé ?

Autre priorité, la mobilité où les grands acteurs s’affrontent. IBM a livré ses premières applications Mobile First pour iOS, tout comme Blackphone qui s’enrichit d’un App Store. Microsoft se paye la plateforme de test HockeyApp, pendant que Google livre Android Studio 1.0 son IDE officiel pour les développeurs. Les opérateurs se livrent aussi une bataille avec Altice qui s’est emparé de Portugal Telecom et l’Etat français se décide pour un calendrier d’attribution des fréquences 700 MHz.

Si les ventes de smartphones dépassent celles des mobiles classiques, les yeux se tournent vers les nouveaux usages comme le paiement sur mobile via NFC, mais des questions restent en suspens sur sa sécurité. Les objets connectés sont au centre de toutes les attentions avec Intel qui développe sa propre plateforme, les Google Glass peinent à trouver leur place y compris pour la maintenance et la logistique.

Sony Pictures contre-attaque

Terminons par la sécurité où les affres de Sony Pictures continuent avec des menaces contre les employés et la localisation du début de l’attaque dans un palace en Thaïlande. Sony a riposté au piratage en menant ses propres attaques en DDoS. Le vol de données personnelles reste une menace importante pour l’année 2015, alors qu’il avait fait l’objet d’un niveau record pour l’année 2014. Les cybercriminels bénéficient de failles dans des éléments importants de la sécurité du web. On a appris ainsi que la vulnérabilité Poodle touchait également TLS en plus de SSL 3.0.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur