Pour gérer vos consentements :

Digital Workplace : la DSI aux commandes

En France, les directions des systèmes d’information (DSI) se considèrent comme les principaux moteurs du déploiement d’espaces de travail numériques (digital workplace), selon une étude* réalisée par OpinionWay pour Mitel et Orange Business Services.

97% des responsables informatiques interrogés estiment être à l’initiative en ce qui concerne la numérisation de l’environnement de travail des organisations.

Les directions générales (pour 95% des répondants) et les collaborateurs (84%) arrivent ensuite. Ils devancent, en la matière, les responsables des ressources humaines (70%).

Mobilité et communications unifiées

La définition d’un espace de travail numérique, connecté, peut varier.

Il peut être un bureau mobile couplé à des applications (cité par 75% du panel) ou une solution de communication unifiée avec accès centralisé aux applications métiers (74%).

La marge de manoeuvre reste importante.

En effet, moins d’une organisation sur deux (49%) concernée par l’enquête déclare avoir effectivement déployé de tels environnements de travail.

Pour 78% des DSI, il est donc nécessaire de former les équipes pour susciter leur engagement et réduire la résistance au changement.

Quels sont les objectifs ?

Pour 8 répondants sur 10, les gains d’efficacité et de temps associés à la digital workplace sont les principaux bénéfices attendus. (voir l’infographie cliquable ci-contre).

Le partage d’informations (71%) et une collaboration optimisée entre équipes dispersées (69%) arrivent ensuite pour les directions générales.

Tandis que, 73% des collaborateurs métiers souhaitent bénéficier d’outils professionnels leur fournissant une expérience utilisateur proche de celle des applications B2C. Et, pour 64% d’entre eux, de télétravailler.

Pour la seule DSI, enfin, outre le partage d’informations (citée par 80% du panel), l’optimisation des processus (79%) et l’autonomie des équipes (74%) l’emportent.

*L’enquête a été réalisée par Opinion Way au printemps 2019 auprès de 301 DSI d’entreprises françaises privées de 200 salariés et plus.

Recent Posts

Après la NAND, Intel dit stop à la gamme Optane

Après avoir vendu son activité NAND, Intel tire un trait sur la technologie 3D XPoint,…

2 semaines ago

Google Analytics : la Cnil a posé les règles du jeu

Près de six mois ont passé depuis de que la Cnil a déclaré l'usage de…

2 semaines ago

Truffle 100 France : le top 20 des éditeurs de logiciels

Truffle 100 France : qui sont les 21 entreprises qui ont dépassé, en 2021, les…

2 semaines ago

Cloud : AWS brocarde les politiques de licences Microsoft

Un dirigeant d'Amazon Web Services dénonce des "changements cosmétiques" apportés par Microsoft à ses politiques…

2 semaines ago

Sécurité du code au cloud : Snyk Cloud, un joker pour développeurs

Snyk officialise le lancement de sa solution de sécurité cloud pour développeurs, Snyk Cloud, fruit…

2 semaines ago

Cegid accroche Grupo Primavera à son tableau d’acquisitions

Cegid va absorber Grupo Primavera, plate-forme de logiciels de gestion d'entreprise née dans la péninsule…

2 semaines ago