Pour gérer vos consentements :
Categories: ProjetsSecteur Public

La DINUM publie (enfin) son « catalogue GouvTech »

Prière de ne plus tenir compte de la dernière feuille de route de TECH.GOUV. On ne nous le présente pas ainsi, mais c’est ce qu’implique l’annonce du lancement du « catalogue GouvTech ».

Le calendrier prospectif de l’action dans laquelle s’inscrit ce catalogue s’étend désormais jusqu’à 2022. À cet horizon, le Gouvernement compte mettre en place un « processus de labellisation par un tiers ». Démarche qui devrait parachever le cœur de la mission « LABEL » de Tech.Gouv.

Cette dernière porte un double objectif. D’un côté, faciliter l’identification de solutions « de qualité » à l’usage des administrations. Comprendre : qui fournissent des garanties en matière de protection des données, de réversibilité, de conformité aux grandes principes du numérique public, etc. De l’autre, favoriser leur mutualisation. Et engendrer, dans ce cadre, des économies de l’ordre de 10 millions d’euros.

La première version du catalogue, publiée ce 17 mai, regroupe 204 solutions. En l’état, la liste est le fruit d’un simple appel au référencement. Les descriptifs des produits sont signés des fournisseurs.

Quatre filtres sont disponibles. « Distribution » fournit trois options (open source, propriétaire ou hybride). Idem pour « Déploiement » (sur site, en cloud ou les deux).

Il faudra attendre cet automne pour voir arriver une procédure d’autoévaluation qui reposera sur « près de 70 critères », nous annonce-t-on. La labellisation doit quant à elle faire l’objet d’une consultation avec les industriels du numérique. Il est prévu de lui assortir une offre de services qui devra permettre aux administrations d’approfondir le sourcing sur des besoins particuliers.

LABEL est la dernière des huit missions de TECH.GOUV à s’être lancée. Avec du retard à l’allumage. « Les demandes, très nombreuses durant la crise, de disposer de recommandations sur les solutions numériques […], auraient grandement bénéficié de ce catalogue », a admis le Gouvernement dans son dernier point d’étape, effectué en juillet 2020.

Illustration principale © Kartinkin77 – Shutterstock

Recent Posts

Ransomwares : une seule solution, payer la rançon ?

Une étude développe - et met en chiffres - plusieurs arguments en défaveur du paiement…

2 heures ago

Digital Workplace : vers une force de travail hybride

Si le choix leur était donné, 41% des professionnels interrogés opteraient pour le travail hybride,…

18 heures ago

Box et Red Hat actionnent des leviers de migration

Box et Red Hat entreprennent d'étoffer leur portefeuille de solutions de migration. Comment leurs démarches…

18 heures ago

Informatique quantique : l’Allemagne, vitrine souveraine d’IBM

IBM vient d'inaugurer son premier ordinateur quantique commercial installé hors des États-Unis. La souveraineté des…

24 heures ago

Sécurité applicative : difficile de trouver le juste prix

Des cinq fournisseurs que Gartner positionne comme « leaders » dans le Magic Quadrant de…

1 jour ago

Big data : quand la pression monte entre équipes data et métiers

Les équipes data ne sont pas forcément dimensionnées pour soutenir l'accélération des demandes émanant des…

2 jours ago