Dish Network veut racheter Sprint Nextel 25,5 milliards de dollars

Régulations

Après le japonais SoftBank, l’américain Dish Network fait une offre de rachat à Sprint Nextel, troisième opérateur mobile aux États-Unis derrière AT&T et Verizon Wireless.

Sprint Nextel, troisième opérateur mobile aux États-Unis avec 56 millions d’abonnés, fait l’objet de toutes les convoitises…

Après la holding japonaise SoftBank, qui a proposé en octobre dernier d’acquérir 70 % des parts de l’opérateur pour environ 20 milliards de dollars, Dish Network, opérateur américain de télévision par satellite, vient de déposer une offre de rachat à 25,5 milliards de dollars en numéraire et en actions.

Dish Network contre SoftBank

Dish Network a fait savoir lundi 15 avril que son offre permettrait à l’entité fusionnée de proposer en un même pack national : l’accès haut débit à Internet, la TV par satellite et la téléphonie mobile, le tout pour un prix concurrentiel.

En bref, une fusion potentielle Dish-Sprint pourrait davantage concurrencer AT&T et Verizon Wireless, leaders du marché mobile américain.

L’offre présentée par Dish Netwok est supérieure de 12,5 % au cours de clôture de l’action Sprint Nextel du vendredi 12 avril. De plus, elle permettrait de maintenir le contrôle de Sprint Nextel aux États-Unis. La holding SoftBank va-t-elle augmenter son offre initiale ?

Sprint Nextel sur un marché du haut débit consolidé

L’initiative de Dish Network témoigne de la consolidation de l’industrie américaine des télécoms et du « broadband ». En 2011, AT&T a tenté d’acheter son concurrent T-Mobile USA, une décision bloquée par le Département de la Justice soucieux de concurrence.

En 2012, Verizon Wireles a lui-même conclu un ensemble d’accords avec des câblo-opérateurs. Ces derniers l’ont autorisé à utiliser certaines de leurs fréquences pour son réseau sans fil, en contrepartie d’une présence commerciale dans les boutiques Verizon… L’initiative a fait l’objet de rappels à l’ordre de la part des autorités américaines.

Conscient que le régulateur veut « préserver la concurrence dans le haut débit et les services vidéo », Spint Nextel a déclaré hier par voie de communiqué examiner l’offre non sollicitée de Dish Network, sans préciser davantage ses intentions.


Voir aussi

Silicon.fr en direct sur les smartphones et tablettes


Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur