Disney dit non à Comcast mais ouvert à un rachat

Cloud

Changement de ton significatif, les enchères vont flamber

Si Mickey a dit non à la proposition de rachat de 66 milliards de dollars formulée par Comcast, c’est surtout sa bienveillance face à un éventuel rachat qui retient l’attention.

“Dans toute proposition émanant de Comcast, ou d’une autre entreprise, le conseil d’administration considérera et estimera la valeur susceptible d’être reçue en échange des actions de Disney, et également la prime appropriée reflétant la pleine valeur” de l’entreprise: le communiqué publié lundi soir n’est clairement pas une fin de non recevoir définitive. Malgré cela, le câblo-opérateur a décidé de ne pas relever son offre “au niveau actuel de l’action Disney”, a déclaré mardi à l’AFP une source proche de sa direction. D’autres prétendants pourraient donc faire leur apparition: on évoque l’intérêt de NBC, de Liberty Media ou encore de Cox Communications. Va-t-on assister à une flambée des enchères?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur