Disney sera-t-il croqué par Comcast ?!

Cloud

Le câblo-opérateur est prêt à mettre 66 milliards de dollars sur la table!

La surprise est de taille. L’enjeu est énorme. Le premier câblo-opérateur des Etats-Unis, Comcast (21 millions d’abonnés), annonce en toute simplicité vouloir se payer le groupe Disney Co. qui englobe parcs à thème, studios de cinéma, chaînes de télévision…

Comcast propose d’échanger chacune des actions de sa proie contre 0,78 de ses propres titres. D’un montant total de 66 milliards de dollars, l’offre présente une plus-value de 6,7% sur le cours de clôture de Disney de mardi. “C’est une opportunité unique pour les actionnaires de Comcast et de Disney de créer un nouveau leader du monde du divertissement”, a déclaré le p-dg de Comcast, Brian Roberts, cité dans un communiqué. L’offre pourrait bien être hostile. De premières discussions informelles entre les deux géants ont bien eu lieu mais n’ont pas abouti, au grand dam de Comcast. Je n’avais donc d’autre choix que de vous faire directement une proposition publique, à vous et votre conseil d’administration”, poursuit le p-dg de Comcast. Si Michael Eisner a déjà dit non, il n’est pas seul à décider. Son conseil d’administration va devoir exprimer sa position dans les heures ou les jours qui viennent. Les actionnaires auront ensuite le dernier mot. Au terme de la transaction, les actionnaires de Disney détiendraient 42% de la nouvelle entité. Comcast prendra à sa charge la dette de presque 12 milliards de dollars de Disney et offrira une prime de 5 milliards de dollars aux actionnaires du groupe de Mickey. L’opération créerait alors le numéro un mondial du divertissement et de la communication. Le nouveau groupe mêleraient 21 millions d’abonnés au câble avec le studio de cinéma Disney, le réseau de télévision ABC, le réseau de chaînes de sport ESPN et des parcs de loisirs. Cette offre gigantesque illustre le retour des fusions acquisitions de taille sur le marché US. Ce lundi, l’anglais Vodafone disait réfléchir “en théorie” à une offre de reprise globale de Verizon, le premier opérateur américain de télécommunications, pour un montant de plus de 150 milliards de dollars! Une offre jugée assez peu crédible par les analystes. Les résultats de Disney sont meilleurs que prévus

Quelques heures après l’annonce de cette OPA, Disney a décidé de publier ses résultats plus tôt que prévu. Des résultats supérieurs aux attentes qui mettent Disney dans une position plus favorable face à l’offre de Comcast.

Le bénéfice net du trimestre clos en décembre est ressorti à 688 millions de dollars, soit 33 cents par action, contre 36 millions (deux cents l’action) un an plus tôt. Le groupe table également sur une croissance de plus de 30% de ses bénéfices pour l’exercice en cours.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur