Disques durs : WD premier en volume mais Seagate affiche de meilleurs résultats

Réseaux

La hausse de plus de 4 % du marché du disque dur profite avant tout à Western Digital en volume mais Seagate affiche de meilleurs résultats.

Le marché du disque dur a cru trimestriellement de 4,1 % au deuxième trimestre « malgré l’impact du séisme japonais », le 11 mars dernier, rappelle l’analyste IHS/iSuppli. Il est passé de 160,5 millions d’unités au premier trimestre 2011 à 167,1 millions au second.

Un marché largement dominé par les acteurs nord-américains. Western Digital (WD) continue de dominer le secteur avec 32 % du volume au 30 juin. Ses 53,8 millions de disques vendus s’affichent comme un record historique pour l’entreprise et une hausse de 6 % d’un trimestre à l’autre. Son compatriote, et néanmoins concurrent, Seagate le suit de près à 31 % avec 52,3 millions d’unités (+7,2 %). « Préalablement leader, rappelle IHS, [Seagate] a été incapable de surmonter l’avantage qu’a pris Western Digital. »

Néanmoins, Seagate réalise un meilleur chiffre d’affaires : 2,9 milliards de dollars contre 2,4 milliards pour WD. La présence plus grande de Seagate en entreprise paye. C’est notamment pour conquérir le terrain professionnel que WD a, début mars, racheté l’activité disques de Hitachi (HGST) qui revendique 16 % du marché au deuxième trimestre. Seagate a réagi en effectuant à son tour ses emplettes auprès de Samsung qui détenait 10 % sur la période étudiée. Au final, Western Digital occupe près de 48 % contre 41 % pour son concurrent compatriote. De son côté, Toshiba/Fujitsu regardent ces grandes batailles du haut de ses 11 % de parts.

Marché mondial du disque dur au deuxième trimestre 2011 selon IHSLe marché du disque dur devrait, au troisième trimestre, connaître un léger ralentissement à 3,4 % de hausse malgré le back to school. Seagate pourrait voir ses résultats impactés à cause d’une vague de rappels de disques 1 To destinés aux iMac (21,5 et 27 pouces) d’Apple en juillet. Mais, entre les périodes de fêtes et le renouvellement des PC en entreprises (invitées à migrer sur Windows 7), le quatrième trimestre pourrait retrouver des couleurs. « En particulier, l’environnement entreprise restera fort en raison de nouveaux microprocesseurs tels que les Sandy Bridge et Romley chez Intel, et les Bulldozer et Interlagos de AMD », commente IHS.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur