Divergences chez Microsoft? Le p-dg d’Allemagne démissionne

Cloud

Les restrictions imposées par Redmond sur les opérations européennes ont
poussé le vice-président de Microsoft Allemagne à donner sa démission

Selon le journal allemand DPA, Jürgen Gallmann, 44 ans, quittera ses fonctions de p-dg de Microsoft Allemagne avant la fin de l’année. Gallmann tout comme son employeur se sont montrés plus que discrets sur les raisons exactes qui l’ont amené à partir.

Il semble que la structure de gestion recentralisée du groupe ait commencé à agacer sérieusement la filiale allemande. Dans un e-mail rédigé à l’attention de ses 2.000 collaborateurs, Gallmann a affiché sa lassitude face aux nombreuses restrictions imposées par le siège américain de Redmond sur les opérations menées dans son pays.

Depuis son entrée en 2002 au sein du groupe Microsoft, Gallmann s’est pourtant montré efficace. La branche allemande s’est en effet révélée particulièrement rentable, générant de généreux bénéfices pour Microsoft.

Gallman a bel et bien “demandé la résiliation anticipée de son contrat en raison de divergences de points de vue concernant la direction future de Microsoft Deutschland”, reconnaît Microsoft.

Steve Ballmer, le parangon de discrétion et de retenue qui occupe les fonctions de p-dg de l’empire Microsoft, s’est dit déçu par cette regrettable décision, ajoutant toutefois qu’elle n’entacherait en rien leur longue amitié.

Klaus Holse Andersen, l’un des vices-présidents de la filiale allemande, est pressenti comme directeur général par intérim de Microsoft Deutschland.

Avec The Inquirer


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur