Une nouvelle division HP mobilité pour les tablettes

Poste de travailTablettes
tablettes

HP devrait lancer une nouvelle division, Mobility Global Business Unit (GBU), dirigée par un ancien de Nokia MeeGo, Alberto Torres.

Selon nos confrères de The Verge, qui ont pu consulter un mémo interne de HP signé par Todd (cette signature fait généralement référence à Todd Bradley, vice-président de la division HP Personal Systems Group), le fabricant devrait faire évoluer cette division avec la création d’une nouvelle ‘business unit’, Mobility Global Business Unit (GBU).

Pas de repos après la spin-off de webOS

Dans son mémo, Todd Bradley indique que « notre nouvelle Mobility Global Business Unit aura pour focus initial les tablettes grand public et s’étendra sur des segments et catégories où nous pensons que nous pouvons apporter une valeur différenciée à nos clients ».

Après l’annonce de la spin-off de la division webOS (voir l’avenir de webOS passe par l’open source et Gram), la création d’une nouvelle division orientée vers les tablettes et la mobilité est un signe fort que donne HP au marché. Malgré les revirements ou les imprécisions de sa stratégie, le constructeur ne pouvait abandonner le marché fleurissant des tablettes.

Alberto Torres sera le patron de GBU

Le mémo donne une seconde information importante au marché avec la nomination à la tête de la Mobility Global Business Unit d’un certain Alberto Torres. Cet homme est loin d’être un inconnu, puisqu’il dirigeait les opérations du finlandais Nokia sur le système d’exploitation MeeGo, développé à l’époque en partenariat avec Intel.

Alberto Torres a quitté Nokia en février dernier, après la restructuration du groupe engagée par son nouveau CEO Stephen Elop, ex-exécutif de Microsoft, justement autour de l’adoption de Windows Phone. Depuis une partie de l’équipe de développement de MeeGo s’est regroupée dans une nouvelle société.

« Les premiers objectifs business d’Arturo seront d’accélérer notre stratégie sur les tablettes et de commencer à orienter nos produits vers la cible grand public et PME », a également indiqué Todd Bradley dans son mémo.

Quelle architecture, pour quel OS ?

Cette nomination laisse planer le doute sur les orientations de la GBU. Les futures tablettes HP grand public vont-elles embarquer une architecture Intel ou ARM ? Si HP est un client historique des technologies Intel, le fabricant s’intéresse depuis quelque temps aux processeurs sous design ARM, avec en particulier des microserveurs.

Autre question, sous quel système d’exploitation ? Un OS ouvert, comme Android, webOS, voire MeeGo ? Ou rejoindre Microsoft pour être motorisé par Windows 8 – mais dans ce cas il s’agirait plutôt de tablettes destinées aux entreprises – ou Windows RT, ce qui dans ce cas confirmerait le choix de l’architecture ARM ? Nous noterons que HP ne figure pas dans l’annonce de Microsoft sur ses premiers clients Windows RT (Asus, Dell, Lenovo et Samsung).

Crédit photo : © Luis Louro – Fotolia.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur