Docker automatise pour capter les projets dev

Microservices
Docker DockerCon 2021

Docker s’apprête à rendre disponibles ses « environnements de développement », destinés à éviter les basculements entre branches.

Récupérer un conteneur est-il vraiment plus rapide que de basculer d’une branche à l’autre d’un projet ? La question peut se poser à propos des « environnements de développement Docker ». Précisément car c’est la promesse de cet outil.

Sa disponibilité est prévue pour ce mois-ci. On y accèdera à partir de Docker Desktop. Dans les grandes lignes, il permettra d’encapsuler, au sein des conteneurs applicatifs, de quoi éditer le code avec Visual Studio. Une sorte d’automatisation des commandes docker commit et docker push. Le fonctionnement se rapproche de celui de GitHub Codespaces. Mais en local, sans que toute l’équipe ait besoin de travailler sur le même dépôt.

Un autre chantier proche de se concrétiser concerne les jetons d’accès personnels utilisés notamment sur Docker Hub. Objectif : pouvoir leur associer des permissions lecture/écriture, lecture seule et consultation des dépôts publics.

Du côté de Docker Compose, l’intégration de la v2 dans Docker Desktop est effective. Elle le sera « plus tard cette année » dans les paquets Linux. Parmi les nouveautés, l’inclusion de la commande docker compose dans le CLI Docker. Le reste de ce qu’évoque Docker était déjà en place, à l’image de la prise en charge des profils de services, arrivée en janvier avec la v1.28.

Le programme « Verified Publisher » n’est pas non plus tout frais. Docker annonce tantôt son lancement officiel, tantôt son extension. Avec un indicateur : une centaine d’éditeurs ont rejoint la boucle. Les images qu’ils publient sur Docker Hub disposent d’un logo qui fait office de « sceau d’authenticité ».

Ces images seront bientôt accessibles au-delà de Docker Hub. En l’occurrence, sur les registres public d’AWS et privé de Mirantis.

C’est à Mirantis que Docker avait vendu, fin 2019, son activité B2B. En parallèle, il avait recentré sa stratégie sur les développeurs. Avec l’objectif de se poser en alternative aux offres managées des hyperscalers.

Logo © Docker

Lire aussi :

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur 
Avis d'experts de l'IT