Docker : l’étau se resserre sur l’usage gratuit

Il va falloir s’y faire : depuis ce 31 août, les conditions sont plus strictes pour utiliser gratuitement Docker Desktop.

Rien ne change pour les usages personnels, éducatifs et dans le cadre de projets open source non lucratifs. C’est sur l’usage commercial que les choses évoluent. Il faut désormais mettre la main à la poche si on dépasse au moins un des deux plafonds suivants :

  • 250 salariés
  • 10 millions de chiffre d’affaires

L’un et l’autre critère s’apprécient, le cas échéant, à l’échelle du groupe. Les revenus pris en compte sont ceux de l’exercice fiscal écoulé, en devise locale.

L’offre gratuite change de nom (« Free » devient « Personal »), mais propose toujours le même niveau de service. Avec, comme principales composantes :

  • Dépôts publics illimités + 1 dépôt privé
  • 100 tirages/jour pour les utilisateurs anonymes, 200 pour les authentifiés
  • 10 scans de vulnérabilités locaux par mois sans Snyk, 200 avec

Sur l’offre payante, le ticket d’entrée reste à 7 $ par mois (ou 5 $ si engagement annuel) avec le forfait Pro. Valant pour un utilisateur, il ajoute, en particulier :

  • Dépôts privés illimités (mono-utilisateurs)
  • 300 scans de vulnérabilités par mois sur Docker Hub
  • Support par e-mail
  • 5 builds parallèles
  • 5000 pulls/jour
  • 5 jetons d’accès personnalisés (PAT)
  • Diverses intégrations (GitHub, Bitbucket, Slack…)

Cinq mois pour se conformer

Pas de démarche à entreprendre pour qui était, au 31 août, sur le forfait Pro. Même chose avec le forfait Team. Sa tarification évolue légèrement, avec un « pack » à 25 $ pour les cinq premiers utilisateurs – puis 9 $/mois au-delà (ou 7 $ si engagement annuel). Il inclut notamment :

– Contrôle d’accès à base de rôles
– Nombre illimité d’équipes
– Nombre illimité de membres pour tous les dépôts
– 15 builds parallèles par organisation
– Journalisation
– PAT illimités
– Scans illimités sur Docker Hub

Jusqu’alors, il y avait, au-dessus de Team, une formule recommandée à partir de 500 utilisateurs. Elle n’est plus d’actualité, laissant place à une option intermédiaire : Business, à partir de 50 utilisateurs. Elle apporte davantage d’options d’administration. Par exemple, la gestion des accès aux images. Ou le SAML – à venir « plus tard cette année ». Coût : 21 $/mois/utilisateur, uniquement en abonnement annuel.

Docker accorde aux organisations concernées une « période de grâce » jusqu’au 31 janvier 2022. Un « essai gratuit » de 30 jours reste possible au nom de l’usage « éducatif ».

 

Illustration principale © zunisa – Adobe Stock