Docker s’empare de l’expertise SDN de SocketPlane

CloudDatacentersDéveloppeursDSIIAASOrchestrationProjetsRéseauxServeursVirtualisation

Dans la bataille pour construire une plateforme d’orchestration multi-conteneurs, Docker vient de faire l’acquisition de SocketPlane. Cette start-up dispose d’une expertise sur la virtualisation du réseau adaptée aux conteneurs.

La semaine dernière, Docker mettait à disposition des responsables informatiques et des développeurs trois outils d’orchestration des conteneurs et des clusters pour faciliter leur déploiement et leur administration. Or, Docker a décidé d’aller un peu plus loin et d’étoffer l’administration des conteneurs via la brique réseau. Pour cela, la société vient d’annoncer l’acquisition de SocketPlane, une jeune pousse de Palo Alto et qui a ouvert ses portes très récemment au dernier trimestre 2014 avec comme investisseur, LightSpeed Venture partners. Elle a été fondée par 6 personnes qui sont des anciens de Cisco, Dell, Red Hat, HP et OpenDaylight avec comme objectif, selon leur site, de « combiner Open vSwitch et Docker pour fournir du SDN pragmatique pour les conteneurs en mode Cloud ». Toute l’équipe de SocketPlane va rejoindre celle de Docker pour développer une API réseau qui permettra de relier des centaines de milliers de conteneurs sans se soucier de savoir s’ils sont « localisés dans différents datacenters », souligne Scott Johnson, vice-président et directeur produit de Docker.

A lire notre dossier : Docker : déjà bon pour le service ?

La prochaine API réseau sera considérée comme une extension des services d’orchestration récemment annoncés comme Swarm, Compose et Machine. Aujourd’hui, la brique réseau proposée par Docker ne fonctionne que pour « une poignée d’hôtes et de conteneurs », en opposition à la nécessité d’en gérer des milliers dans des environnements complexes comme dans le cas de Spotify, explique Scott Johnson. Docker a donc besoin d’une API réseau qui facilite la communication entre les conteneurs et les clusters à grande échelle.

En route vers une API universelle de virtualisation de réseau

Cette API devra fonctionner avec les équipements et les applications des différents fournisseurs comme VMware (Nicira), Cisco ou Juniper. L’objectif est de pouvoir construire une application conteneurisée dans un datacenter qui utilise du SDN en mode Cisco et de pouvoir déplacer ce conteneur vers un environnement Cloud sur OpenStack qui s’appuie sur des solutions réseaux Juniper, « sans tout casser ».

Il s’agit bien d’une bataille car comme le rappelle Salomon Hykes, fondateur de Docker, dans le communiqué annonçant le rachat, « le réseau est un élément critique pour les applications distribuées et c’est devenu une aire de recherche au sein de l’écosystème des partenaires de Docker en raison de la croissance rapide des multi-conteneurs et du multi-hébergement d’applications ». Scott Johnson rappelle par exemple que VMware propose sa propre API réseau pour Docker tout en laissant le choix d’utiliser celle proposée par Docker ou d’autres. Du côté de Google, Kubernetes a pris le parti d’écarter l’API Docker pour mettre la sienne. Les équipes de SocketPlane auront pour tâche de trouver une API « universelle ».

A lire aussi :
Google Cloud Platform accueille un référentiel d’images Docker
Cloud : avec Rocket, CoreOS concurrence Docker


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur