DoCoMo décide d’investir dans la carte de crédit

Régulations

Le groupe en “pole position” de la téléphonie cellulaire nippone (48 millions d’abonnés) annonce qu’il va prendre 34 % du capital du numéro deux de la carte de crédit au japon, filiale du conglomérat financier Sumitomo Mitsui Financial Group

L’opérateur de téléphonie mobile DoCoMo a fait le choix de la carte de crédit en investissant 98 millions de yens (730 millions d’euros) dans ce secteur. Selon

les Echos, le groupe japonais qui devrait dégager 769 milliards de yens cette année est à la recherche d’un partenariat avec un spécialiste de la finance, en vue de diversifier ses sources de revenus. Au Japon, le marché du mobile est proche de la saturation, et DoCoMo anticipe pour trouver un nouveau relais de croissance. Avec le développement de la voix sur IP et le lancement de forfaits sans limites pour le transfert de données, il était nécessaire de créer de nouveaux services. D’autant qu’avec la troisième génération de mobiles, il est possible de se servir d’un téléphone comme d’un porte-monnaie électronique. L’association avec un spécialiste de la finance devrait permettre à l’opérateur de franchir une nouvelle étape. Car Sumitomo Mitsui compte plus de 12 millions de clients “carte visa”. Non seulement, ce partenariat est un bel exemple d’anticipation, mais en plus il permettra à l’opérateur de lancer une carte de crédit sous la marque DoCoMo. De son côté, la société Sumitomo Mitsui annonce qu’elle va moderniser ses distributeurs automatiques afin qu’ils puissent dialoguer avec les portables. L’idée : se servir des automates comme des bornes de rechargement pour la monnaie électronique.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur