Pour gérer vos consentements :
Categories: Logiciels

Documentum 6 : EMC lance sa gestion documentaire nouvelle génération

L’annonce par EMC de Documentum 6 marque une étape importante, d’abord parce qu’elle rappelle que le géant du stockage dispose d’une stratégie forte dans le domaine devenu stratégique de l’ECM (Enterprise Content Management), ensuite parce qu’elle vient souligner le réveil de la division gestion documentaire du groupe, que l’on croyait en sommeil.

EMC Documentum 6 est une plate-forme de développement, de configuration et de déploiement d’applications de gestion de contenu à l’échelle de l’entreprise. A ce titre, elle intègre désormais la suite Documentum, ce qui en fait une plate-forme applicative non plus séparée mais devenant partie intégrante de l’infrastructure d’information de l’entreprise.

Mais la principale innovation de la solution est certainement son API à base de services web. Documentum Enterprise Content Services fournit en effet des services de contenu prêts à l’emploi qui simplifient le développement d’applications et leur intégration avec d’autres applications d’entreprise au sein d’une architecture SOA (Service Oriented Architecture).

La nouvelle interface des services EMC a été conçue pour éliminer les méthodes et la terminologie propres à Documentum, et les remplacer par un environnement de travail neutre et indépendant de tout fournisseur. Ce qui apporte aux développeurs qui ne connaissent pas l’environnement la possibilité de construire très facilement et rapidement des applications ECM.

La solution apporte également de nouveaux outils, comme Documentum Composer, qui fournit un environnement de développement standardisé et des outils de configuration qui réduisent le recours au codage et facilitent le développement d’applications à partir d’éléments réutilisables. Ce qui doit accélérer la conception, la personnalisation, le déploiement et la maintenance des applications de contenu.

Enfin, Documentum Branch Office Caching Services est un ensemble de services destinés aux entreprises qui utilisent des applications distantes exigeant de hautes performances; ils permettent aux utilisateurs d’effectuer localement, et où qu’ils se trouvent, toutes les opérations de lecture, création, modification, gestion de version et recherche de contenu. Ces opérations sont traitées localement, ce qui permet de réduire les temps de réponse.

La plate-forme Documentum 6 sera disponible fin août.

Recent Posts

DevSecOps : Snyk plie mais ne rompt pas

Snyk rejoint la liste de licornes de la cybersécurité qui réduisent leurs effectifs pour affronter…

3 heures ago

Scribe : les enseignements à tirer de l’échec de ce projet d’État

Un seul logiciel pour la rédaction des procédures entre police et gendarmerie. C'était l'objectif du…

4 heures ago

HackerOne : quand un initié détourne le bug bounty

Un employé de HackerOne aurait exploité à des fins personnelles des rapports de sécurité soumis…

9 heures ago

Jean-Noël Barrot, nouveau ministre délégué chargé du numérique

Jean-Noël Barrot est nommé ministre délégué chargé de la Transition numérique et des Télécommunications du…

1 jour ago

Cloud : Microsoft peine à se convertir à sa « nouvelle expérience commerciale »

Microsoft concède de nouveaux reports dans la mise en place de la « nouvelle expérience…

1 jour ago

PC, tablettes et smartphones : la dégringolade qui s’annonce

Tensions géopolitiques, inflation et difficultés d'approvisionnement impactent à la baisse le marché des terminaux. En…

1 jour ago