Dolphian s’offre ‘Halte au Spam’ et surveille les Blacklists

Régulations

En rejoignant l’équipe du premier éditeur français de solutions de filtrage dynamique de flux Internet, Dolphian, les auteurs de ‘Halte au Spam’ apportent leur expertise dans la lutte anti-spam et développent une première offre de veille et d’alarme sur les Blacklists

Que vont donc apporter les auteurs de ‘

Halte au Spam‘ à Dolphian ? Leur expertise reconnue dans la lutte contre le spam, bien sûr ! Frédéric Aoun et Bruno Rasle sont les co-auteurs de cet ouvrage de référence sur le spam. Ils sont aussi à l’origine du Spam Forum Paris et participent activement aux travaux des différentes commissions du groupe de contact anti-spam mis en place par le gouvernement. Les deux compères viennent de mettre fin à leur activité de consulting, et rejoignent Dolphian, premier éditeur français de solutions de filtrage dynamique de flux Internet. La société propose des solutions de filtrage de contenus Web et d’e-mails. L’expertise reconnue de Frédéric Aoun et Bruno Rasle dans le domaine du spam, et dans toutes ses composantes – technique, juridique et humaine – va venir compléter celle des équipes de Dolphian. En effet, l’éditeur a adopté une démarche originale de développement d’algorithmes qui lui permettent d’offrir une solution dynamique de filtrage sous la forme d’un moteur, et non d’un simple comparatif de signatures, comme la plupart de ses concurrents. L’apport d’expertise prend une double forme : nommé directeur scientifique et prolongeant les travaux de son laboratoire, Frédéric Aoun fera évoluer les solutions développées par Dolphian ; responsable du développement des offres, Bruno Rasle apportera sa connaissance du domaine dans la définition des besoins des entreprises clientes. Faire évoluer le moteur d’analyse des flux Une expertise qui tombe à pic ! Pour Gabriel Gross, président du directoire de Dolphian, “Nous accédons à la deuxième génération des solutions de filtrage“. Paradoxe d’un spécialiste en la matière, “Nous ne voulons plus filtrer, mais améliorer la qualité de l’usage de l’Internet. Nous voulons mettre fin aux dégâts collatéraux et améliorer la satisfaction des utilisateurs“. Les considérations nombreuses et pertinentes évoquées par les auteurs de ‘Halte au Spam’ vont donc bénéficier d’un accueil favorable pour le développement du c?ur d’analyse des flux Internet, le moteur de Dolphian, réputé pour sa puissance et ses performances. Sur un marché qui commence à exprimer sa défiance vis-à-vis des solutions de première génération, réputées trop contraignantes, il convient en effet de faire évoluer les technologies. D’autant que par un effet domino, avec des solutions classiques, un poste peut être perçu comme un poste qui collabore au spam, voir devenir un poste zombie! L’augmentation exponentielle des flux et les contraintes du temps réel, une donnée qui pourtant n’appartient pas aux caractéristiques initiales des e-mails, rendent cette évolution des offres indispensable. La technologie de Dolphian, qui prévisualise les données en circulation ? par opposition à la technique habituelle qui implique de stocker un e-mail ou une donnée sur un disque dur avant de les scanner pour y repérer des signatures de virus ou de spam ? donne ici toute sa puissance, sur laquelle s’appuiera l’offre de deuxième génération de l’éditeur. SOS Blacklist : veille et alarme des Blacklists

Premier effet ? quasi immédiat ? de l’intégration de Frédéric Aoun et Bruno Rasle dans l’équipe de l’éditeur, Dolphian annonce une offre de service inédite : SOS Blacklist.

Une blacklist est un listing d’adresses URL ou d’e-mails qualifiés de spam ou de fournisseur de spam. Si un courrier est qualifié de spam sur une liste, même par simple délation, il peut ne plus être véhiculé par les services Web qui font référence à ces listes. La plupart des solutions anti-spam sont basées sur ces blacklists, généralement le cumul de plusieurs d’entre elles, qui d’ailleurs s’échangent régulièrement leurs informations. L’offre de Dolphian part du constat que toutes les entreprises sont un jour ou l’autre blacklistées? Mais le savent-elles ? La question est d’importance, car elle sous tend une interrogation plus stratégique : combien de courriers n’arrivent pas à destination car ils sont bloqués par les blacklists ? C’est ce service de veille et d’alerte que propose SOS Blacklist, un service directement dérivé des développements du laboratoire d’Halte au Spam. Il s’adresse en priorité aux grandes entreprises, aux administrations, mais aussi à tous les acteurs du marketing direct et aux entreprises pour qui l’e-mail est stratégique.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur