Dongle USB Explorer de Meridian ou le retour en grâce du son hi-fi sur laptop

Composants

Spécialiste des haut-parleurs destinés à des véhicules de marques automobiles de prestige, Meridian lève le voile sur un dongle USB destiné aux audiophiles, ou le mariage du DAC et du (son) cristallin.

Plus connu pour ses haut-parleurs embarqués dans des Jaguar ou autres McLaren, Meridian prend un virage avec l’annonce d’un dongle USB audio pour laptop. L’explorer se connecte à un port USB 2.0 profitant de sa bande passante de 480 Mb/s pour convertir un flux numérique audio en signal analogique.

Haro sur le mauvais son

Avec le dongle Explorer, Meridian fait le pari de la haute fidélité grâce à l’intégration de composants discrets sélectionnés. L’Explorer se destine principalement à l’écoute de fichiers PCM (Pulse Code Modulation) dans leur forme native (c’est-à-dire non compressés).

Dans cette optique, il intègre un convertisseur numérique analogique (CNA ou DAC en anglais pour Digital-to-Analog Converter) Delta/Sigma quantifié sur 24 bits et échantillonné jusqu’à une fréquence de 192 kHz. Dans ce dernier cas, on retrouve la fréquence d’échantillonnage du son sur les Blu-ray tandis qu’elle est de 44,1 kHz pour les Compact Discs (CD) audio avec une quantification sur 16 bits. Une sortie optique de type S/PDIF à 96 kHz est également présente.

Un périphérique qui soigne l’analogique

Meridian a intégré sa solution audio sur un circuit imprimé gravé sur 6 couches qui fait la part belle à l’électronique analogique. Le constructeur ne précise toutefois pas le modèle de convertisseur utilisé ni le rapport signal sur bruit ou la distorsion harmonique. Le dongle permet à l’utilisateur de régler le volume sonore de façon analogique.

L’alimentation est assurée par le port USB 2.0 qui fournit une tension de 5 volts et jusqu’à 500 mA. Un choix qui permet à l’Explorer d’être facilement transportable, mais qui le place hors de comparaison des systèmes équivalents avec alimentation dédiée intégrant des circuits de régulation à faible bruit et des transformateurs toroïdaux.

L’Explorer est dit “asynchrone” puisqu’il intègre ses propres oscillateurs permettant l’échantillonnage jusqu’à 192 kHz avec un faible jitter. Le DAC peut fonctionner en classe 2 (échantillonnage à 192 kHz). Mais il faudra alors installer le driver idoine sur le PC. En classe 1, l’échantillonnage plafonnera à 96 kHz sans nécessiter toutefois de driver spécifique.

On pourra brancher un casque audio ou un haut-parleur directement sur la sortie jack audio 3,5 mm du dongle. Ce dernier sera alors en mesure de sortir une puissance de 130 mW sur une impédance équivalente de 16 ohms.

Le retour en grâce du son hi-fi sur laptops

Le dongle Explorer est en vente sur le site du constructeur depuis le 11 février. Informatique et haute fidélité ont la réputation de ne pas faire bon ménage, la musique “dématérialisée” et les fichiers compressés de type MP3 ayant sonné le glas du Compact Disc.

Mais avec les DAC haute-résolution (24 bits) de type Sigma/Delta (c’est-à-dire suréchantillonné) qui rejettent le bruit de quantification hors de la bande passante audio et à fréquence d’échantillonnage élevée (192 kHz ici, mais jusqu’à 352,8 kHz avec le PCM DxD), on risque d’assister à un retour en grâce de la haute fidélité.

Intégré dans un petit boîtier aluminium sobre, l’Explorer de Meridian affiche un tarif de 229 dollars, un tarif beaucoup plus abordable, à l’instar du DAC Magic de Cambridge Audio, que ceux de systèmes équivalents avec alimentation intégrée et convertisseurs de marque Burr Brown dont le tarif peut s’envoler jusqu’à 2000 dollars.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur