Pour gérer vos consentements :

Données de santé : la France ouvre data pathologies

Principale branche de la sécurité sociale française, l’Assurance Maladie a lancé mardi 21 juin data pathologies sur le site data.ameli.fr.

Quels sont les effectifs de patients pris en charge ? Comment évolue la prévalence ? Quelle répartition sur le territoire français ? Qu’en est-il des dépenses remboursées ?

Pour répondre à ces questions et à d’autres, les audiences – acteurs de la santé, chercheurs, journalistes, analystes data et grand public – disposent d’un libre accès à des jeux de données concernant pathologies, traitements chroniques ou épisodes de soins.

Les utilisateurs pourront en savoir davantage sur la prise en charge et la facturation des pathologies, analysées chaque année sous la forme d’une « cartographie médicalisée des dépenses ». Celle-ci est mise à jour par la Caisse nationale de l’Assurance Maladie (Cnam), la « tête de réseau » opérationnelle du régime d’assurance maladie obligatoire en France.

La cartographie en question alimente d’ailleurs le rapport* « charges et produits » qui propose « des pistes » pour améliorer le système de santé et mieux maîtriser les dépenses.

Datavisualisation

Pour être plus accessibles et lisibles, ces informations sont présentées sous la forme d’infographies interactives pour l’année 2020 et sur cinq ans (entre 2015 et 2020), dans un premier temps.

La Cnam a ainsi agrégé les données de 66,3 millions de personnes, représentant en 2020 plus de 1,5 milliard de « feuilles de soins » et 168 milliards € de dépenses de santé. Or, depuis 2015, la dépense de consommation de soins remboursés par l’ensemble des régimes de la Sécurité sociale a augmenté de 15,7 milliards € (+10,3% en cinq ans, +2% par an en moyenne).

Le lancement de data pathologies s’inscrit dans la stratégie publique d’ouverture des données (open data), ici les données de santé. Un domaine particulièrement sensible.

*L’édition du rapport rassemblant les propositions de l’Assurance Maladie pour 2023 sera publiée en juillet 2022.

(photo de une © REDPIXEL – stock.adobe.com)

Recent Posts

Après la NAND, Intel dit stop à la gamme Optane

Après avoir vendu son activité NAND, Intel tire un trait sur la technologie 3D XPoint,…

3 semaines ago

Google Analytics : la Cnil a posé les règles du jeu

Près de six mois ont passé depuis de que la Cnil a déclaré l'usage de…

3 semaines ago

Truffle 100 France : le top 20 des éditeurs de logiciels

Truffle 100 France : qui sont les 21 entreprises qui ont dépassé, en 2021, les…

3 semaines ago

Cloud : AWS brocarde les politiques de licences Microsoft

Un dirigeant d'Amazon Web Services dénonce des "changements cosmétiques" apportés par Microsoft à ses politiques…

3 semaines ago

Sécurité du code au cloud : Snyk Cloud, un joker pour développeurs

Snyk officialise le lancement de sa solution de sécurité cloud pour développeurs, Snyk Cloud, fruit…

3 semaines ago

Cegid accroche Grupo Primavera à son tableau d’acquisitions

Cegid va absorber Grupo Primavera, plate-forme de logiciels de gestion d'entreprise née dans la péninsule…

3 semaines ago