Dossier comparatif : Chrome reste le plus rapide et le plus évolué des navigateurs web

Logiciels

Notre nouvelle série de tests montre la supériorité de Google Chrome 5.0 dans le monde des navigateurs web (malgré un moteur graphique un peu lent). Par contre, les résultats décrochés par Firefox ne sont guère encourageants.

Cette disparité, nous la trouvons également au sein des moteurs JavaScript. Le test SunSpider mesure assez efficacement leurs performances de base et place dans un mouchoir de poche Safari, Chome et Opera. IE s’en sort plutôt bien.

Avec Dromaeo, une batterie de tests correspondant à des cas pratiques, certains moteurs JavaScript voient leurs performances exploser. Chrome se démarque ainsi dans certains domaines, comme le traitement des expressions régulières, ce qui montre les efforts d’optimisation applicative réalisés par les ingénieurs de Google. Résultat, ce butineur semble aujourd’hui intouchable.

À l’opposé, le moteur JavaScript de Firefox, quoique très rapide, ne brille ni avec les tests généralistes, ni avec ceux mettant le navigateur en situation. Voilà qui devient inquiétant pour le produit de la fondation Mozilla.

performancesjavascriptsunspider01.png

Performances JavaScript : SunSpider

performancesjavascriptdromaeo01.png

Performances JavaScript : Dromaeo


Avis d'experts de l'IT