Dossier : l'open source au centre de l'offre logicielle de Sun

Logiciels

Dans ce dossier, nous allons faire le tour des technologies ‘open source’ les plus populaires de Sun Microsystems. Cet article sur 8 pages est émaillé de commentaires des responsables de la compagnie

Chapitre 7 : OpenOffice.org, un large succès

Pour l’ensemble de cette thématique, c’est Jean Yves Pronier, directeur marketing produits chez Sun Microsystems France qui nous a servi d’intermédiaire. « StarOffice et OpenOffice.org suivent une même phase de développement. StarOffice propose toutefois des outils de déploiement à destination des entreprises, quelques modules complémentaires – base de données et correcteurs – et l’intégration au sein de la stratégie poste de travail Sun Secure Global Desktop », précise notre interlocuteur.

Si ce produit n’est pas aussi populaire que d’autres offres de Sun (comme Java), OpenOffice.org est à l’image de la compagnie : il est de plus en plus utilisé et ses parts de marché, quoique faibles, croissent sans discontinuer.

jeanyvespronier.jpg

Avec OpenOffice.org 3.0, de nombreuses nouveautés sont présentes : supportOOXML, import PDF, version native pour Mac OS X, mises à jour automatiques de l’application et – surtout – un moteur de gestion des extensions au fonctionnement assez similaire à celui adopté par les logiciels de la fondation Mozilla. « Nous tendons vers plus de modularité, même si des progrès restent à faire dans ce domaine », admet Jean Yves Pronier.

Virtualbox : la virtualisation desktop signée Sun

Tout comme pour MySQL et StarOffice, VirtualBox a rejoint le catalogue de Sun suite à un rachat. Il constitue la branche desktop de l’offre de virtualisation de la compagnie. Aujourd’hui, ce produit a largement progressé. Il supporte parfaitement les systèmes d’exploitation hôtes Windows, Linux et Mac OS X.

Le modèle économique est toutefois différent de celui des autres offres open source de la compagnie. VirtualBox est livré en mouture « gratuite pour un usage personnel », les utilisateurs professionnels pouvant acquérir une licence à prix réduit. Les puristes peuvent également compiler une version open source, à laquelle manquent quelques fonctions spécifiques, qui n’ont guère d’utilité dans un environnement personnel.

Un effort particulier a été réalisé dans le domaine du support de Solaris, aussi bien en tant qu’hôte que client de cette solution de virtualisation. À cet effet, des pilotes sont fournis en standard. Ce choix stratégique permettra de faciliter la création d’appliances Solaris ou OpenSolaris. Encore une manière pour la compagnie d’élargir le marché potentiel de ses solutions logicielles.

Un outil de virtualisation gratuit qui supporte parfaitement Solaris ? Sun n’avait qu’un moyen simple d’arriver à ce résultat : proposer son propre logiciel de virtualisation. Voilà qui est fait.

Retour au sommaire

Lire aussi :

Avis d'experts de l'IT