Réseaux

DOSSIER : Les nouveaux serveurs et la virtualisation

0 0

  Arrivées à maturité depuis quelques années seulement, les solutions de virtualisation de serveurs x86 tombent à point nommé pour optimiser les infrastructures IT.

Ce dossier est constitué de six volets:

1- Machines ‘virtuelles’ et nouveaux serveurs

2- Quels bénéfices peut-on tirer de la virtualisation ?

3- Les solutions logicielles de virtualisation

4- Les matériels optimisés pour la virtualisation

5- Demain : après les serveurs, les postes clients

6- Glossaire

Sources: Cabinet Duquesne Research (Emmanuel Besluau), Cabinet IDC, Rédaction de Silicon.fr (Jean-Michel Manat, Pierre Mangin),

Partie 1 – Machines ‘virtuelles’ et nouveaux serveurs

Pour de nombreuses entreprises, il est en effet impératif de réduire les coûts, notamment ceux de leur ‘datacenter’. Les serveurs de nouvelle génération sont configurés en machines dites virtuelles, c’est-à-dire capables de fonctionner à plusieurs en parallèle sur la même machine physique. En consolidant un parc de serveurs, ces configurations de systèmes virtuels permettent de réaliser des économies parfois très importantes, à la fois sur les matériels, la consommation énergétique et les ressources humaines. Ainsi, la virtualisation s’impose comme l’outil nécessaire pour optimiser une infrastructure informatique.

impactvirtualisationaberdeengroup.jpg

Beaucoup d’entreprises ont déjà franchi le pas, convaincues de la pertinence de ce modèle de systèmes virtualisés. Selon des chiffres fournis par IDC, le nombre de serveurs virtuels déployés en 2008 à l’échelle de la planète a ainsi dépassé celui des serveurs physiques vendus par les constructeurs.

LIVRE BLANC : Les applications stratégiques adoptent la plateforme x86. La technologie de virtualisation x86 permet d’améliorer la disponibilité des serveurs et des applications, la gestion des charges

de travail et la gestion générale du système. Pour en savoir plus,téléchargez ici le document de synthèse -gratuit- d’IBM

Le cabinet d’études estime que, d’ici à 2013, la proportion de serveurs virtualisés atteindra les 60 % des machines en fonctionnement.

marchevirtualisationidc.png

La plupart des responsables IT ne se demandent plus s’ils doivent migrer leur(s) datacenter(s) vers une architecture virtualisée, mais plutôt quand et comment. La quasi-totalité d’entre eux déclarent avoir au moins étudié la question, quand ils n’ont pas déjà franchi un premier pas en testant la technologie sur des serveurs de développement.

Mais le principal frein à l’essor de ces technologies reste le manque d’expériences et de compétences dans ce domaine. L’administration et la maintenance des ressources informatiques s’en trouvent transformée. La tâche des administrateurs est d’autant plus délicate que les solutions des principaux fournisseurs évoluent en permanence, tout comme les matériels proposés par les constructeurs et les fabricants de puces. Ceux-ci travaillent en effet en étroite collaboration avec les éditeurs afin d’optimiser leurs matériels destinés à héberger ces machines virtuelles.

AGENDA : ‘Virtualization Tour 2009’Venez participer dans votre région au grand rendez-vous sur le virtualisation organisé en partenariat par IBM. Pour vous inscrire, consultez l’agenda, les dates et lieux de ce rendez-vous de la virtualisation : cliquez ici. LIVRE BLANC: Virtualisation du stockage IBM Présentations générales, techniques ou détaillées, laissez-vous guider dans la virtualisation du stockage IBM. Cliquez ici