Réseaux

Dossier spécial VoIP/ToIP

0 0

Migration, technologies, avantages et limites, études de cas, idées reçues : Silicon.fr fait le tour des communications IP en 17 articles

Le sommaire

1/ Les étapes techniques de la migration vers IP –1 sur 2

La téléphonie traditionnelle réclame son propre réseau et équipement, distinct du réseau informatique. Deux réseaux, deux câblages, deux compétences… et une intégration complexe au système d’information.

  • Un article didactique avec deux schémas techniques commentés : réseau classique et Passerelle-IP

2/ Les étapes techniques de la migration vers IP – 2 sur 2

Pour évoluer vers la téléphonie “full-IP” (architecture TOIP + VOIP), l’entreprise peut opter pour un équipement IPBX ou s’abonner à une offre de Centrex IP pour externaliser la fonction de téléphonie chez un opérateur.

  • Un article didactique avec deux schémas techniques commentés : IPBX full IP, Centrex IP

ETUDES ET MARCHE

3 / Un environnement pas si propice à la TOIP

Certes, les technologies de la VOIP évoluent très vite… mais pas aussi vite que l’infrastructure des entreprises. Il reste encore de vieux PABX, les réseaux locaux ne sont pas généralisés, et la facture téléphonique n’est pas unanimement jugée élevée.

  • Des PABX à renouveler ?
  • Des appels émis surtout vers l’extérieur
  • Des factures salées ou très épicées.

4/ Une phase d’évangélisation balbutiante

Les entreprises peu informées sur les offres professionnelles basent leur jugement sur les solutions grand public de VOIP. Et les pratiques de certains prestataires ne simplifient pas les choses ! Rien d’étonnant à ce que les freins injustifiés se multiplient.

  • Notoriété de la TOIP
  • Bénéfices attendus et obstacles pressentis en chiffres

5/ Des entreprises encore timides pour une technologie rôdée

La taille d’entreprise et le nombre d’employés génèrent des comportements divers. Pour une grande entreprise ou grosse PME/PMI, le mode projet s’impose, tandis que les entreprises de taille plus modeste préfèrent le tout-en-un. Pourtant, les premières sont les plus avancées.

  • Grandes entreprises – PME/PMI – TPE

6/ Les locomotives et les boulets de la TOIP

Malgré des leviers intéressants et de plus en plus évidents, les entreprises brandissent des freins parfois justifiés, mais souvent révélateurs de croyances véhiculées, de confusion ou de vision exclusivement à court terme.

  • Motivations
  • freins
  • IPBX, Centrex IP… Quels équipements choisissent les entreprises françaises ?

7/ Les nouvelles générations d’équipementiers et d’opérateurs

Les fabricants de téléphonie cherchent à renforcer leurs positions et attaquent les PME et TPE, tandis que les équipementiers issus de l’informatique s’attaquent aux grands comptes. Résultats : de nouvelles offres et déjà une concentration des nouveaux opérateurs.

  • pure IP” ou converti : étendre sa position ou prendre des parts
  • De nouveaux opérateurs bousculent les idées

8/ Le protocole SIP dynamise la VOIP

En apportant plus d’interopérabilité et en permettant des communications IP réellement de bout en bout et de qualité, le protocole SIP et ses dérivés pourraient bien servir de catalyseur à ce marché à fort potentiel.

  • SIP et SIP trunking, avec explication des protocoles face aux “piles” ISO et TCP/IP

9/ La taille des entreprises différencie besoins et projets

Comment opérateurs et équipementiers ressentent les besoins et les attentes des trois segments, en fonction des projets de leurs clients ou prospects

10/ Des approches multiples et complémentaires

Au-delà de la segmentation, les équipementiers proposent aussi des approches et des arguments très enrichissants pour se positionner face à la TOIP.

11/ 10 bonnes raisons pour passer à la TOIP

Opérateurs et constructeurs nous exposent les atouts qui leur semblent essentiels et les occasions favorables, ainsi que les bénéfices pour les entreprises.

  • Renouvellement PABX
  • Économies sur les communications
  • Mutualisation et simplification des réseaux
  • Retour sur investissement à moyen et long terme
  • Efficacité et productivité
  • Relation client
  • Intégration de la téléphonie aux applications métier
  • Les nouvelles tendances qui devraient doper le marché : convergence fixe/mobile, serveurs de présence, Wifi et DECT

12/ Quels freins ralentissent le plus la migration ?

Prévenir les éventuelles embuches d’un projet TOIP se révèle précieux au moment de la décision. Le succès repose fortement sur des remises à niveau et des mesures d’accompagnement incontournables.

  • L’infrastructure du LAN
  • RH et compétences techniques
  • La complexité et les délais
  • les freins psychologiques
  • La rente des installateurs
  • La formation des utilisateurs

13/ Atouts et faiblesses des diverses architectures de TOIP

Full-IP, hydride, IPBX ou Centrex IP ? IPBX hébergé, sur site ou managé ? Les retours d’expérience et avis d’experts peuvent souvent éclairer la lanterne du décideur informatique.

14/ Débattre des idées reçues ou des constations des utilisateurs

« Quand on entend ce qu’on entend, et qu’on voit ce qu’on voit… » Les bruits et rumeurs sont presque toujours négatifs et inhibants. Les acteurs du marché se proposent de les combattre.

  • « Avec nos téléphones IP, on fait la même chose qu’avant. Pas plus ! »
  • « Déployer tout en combiné IP revient cher »
  • « Avec un Centrex IP, on risque de tout perdre »
  • « L’IPBX c’est mieux, ça permet un investissement progressif »
  • « En TOIP, la qualité de la voix est mauvaise… »

15/ Atouts et faiblesses des architectures de TOIP

Fer-de-lance de la TOIP, l’IPBX présente de grands avantages, mais la panoplie des architectures et des prestations associées sont à étudier avec attention.

16/ Quelques idées reçues ou constatations désobligeantes – Partie 1

La qualité de la voix et le coût des combinés IP ont encore du mal à regagner en popularité. Pourtant, la voix est maîtrisée, et les prix de téléphones IP chutent…

17 / Quelques idées reçues ou constatations désobligeantes – Partie 2

La peur d’être déconnecté et le changement. Confrontés à ces allégations, nos experts apportent leur analyse et leurs solutions.