Dreamworks en Bourse: joli parcours pour Paul Allen

Cloud

Le studio d’animation concurrent de Disney, auteur de Shreck ou Dents de Requin, entre en Bourse pour éponger ses dettes. Paul Allen, co-fondateur de Microsoft et l’un des principaux actionnaires du studio de cinéma, empochera au passage plus de 50 millions de dollars

Lorsque l’on évoque Microsoft, on pense tout naturellement à Bill Gates, voire à Steve Ballmer, son actuel président. Mais c’est oublier qu’aux côtés d’un éternel adolescent à lunettes figure sur les photos des origines de Microsoft un barbu au regard jovial et sympathique, un certain Paul Allen, co-fondateur de Microsoft.

Si Paul Allen est longtemps resté dans l’ombre de Bill Gates, il n’en a pas moins largement investi la fortune amassée avec Microsoft dans de multiples projets, de la recherche sur le cerveau au sponsoring artitique, et des musées à l’imagerie numérique. Sur ce dernier point, Paul Allen a suivi le parcours de Steve Jobs, le co-fondateur d’Apple, lui même co-fondateur du studio Pixar, à l’origine des films d’animation numérique Toy Story ou Indestructible, distribués par Disney. A l’origine, Deamworks est un studio de cinéma hollywoodien créé par Jeffrey Katzenberg, un ancien président de Disney en mal de renouveler le genre, et David Geffen, connu pour être le riche producteur du groupe Nirvana. Mais le studio a affiché en 2003 une perte nette de 189 millions de dollars, pour 295 millions de recettes, soulignant la difficulté de produire des films d’animation à Hollywood, hors de la galaxie Disney. Afin d’éponger ses dettes et d’alléger les coûts de distribution et de marketing, qui seront pris en charge par sa maison mère, Dreamworks a dévoilé les modalités d’introduction en Bourse de son studio Dreamworks Animation. 25 millions d’actions de classe A vont chercher acquéreur, auxquels viendront s’ajouter 4 millions de titres en provenance des fondateurs, pour environ 700 millions de dollars. Katzenberg et Geffen ne figurent pas parmi ces actionnaires; c’est Paul Allen qui vendra 2,3 millions d’actions, sur les 36,8 millions qui figurent dans son portefeuille. Le co-fondateur de Microsoft, co-fondateur de Dreamworks, encaissera au passage entre 53 et 57,5 millions de dollars. Pour les ré-investir dans quels nouveaux projets ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur